Accueil économie La Tunisie défend sa position contre les accusations d’être un ‘paradis fiscal’ ouvert au blanchiment d’argent et la relation Tunisie-FMI semble brouillée

La Tunisie défend sa position contre les accusations d’être un ‘paradis fiscal’ ouvert au blanchiment d’argent et la relation Tunisie-FMI semble brouillée

0
0

Nous avons appris que la Tunisie aurait déposé sa ‘copie anti-blanchiment’ auprès du Groupe d’action financière internationale, plus connu sous l’appellation ‘GAFI’, et ce, dans la journée du lundi 25 Juin 2018, à Paris, Capitale de l’hexagone. (Source)

 

Ce dépôt constitue une sorte d’examen de passage qui devrait ‘blanchir’ notre pays de toutes ces accusations et écarter entre-autres les entraves face à la ‘vie économique et financière’, notamment vis-à-vis des bailleurs de fonds et des institutions financières mondiales.

 

 

Par ailleurs, et d’après  nos sources, le FMI aurait décidé de reporter ‘sine die’ la visite à Tunis de son Directeur au Moyen-Orient et Asie centrale, suite aux relations désormais tendues (semble-t-il) entre le Fonds Monétaire International et la Tunisie. (Source)

Nous en saurons plus d’ici quelques jours…

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le gouvernement n’a pas l’intention d’abandonner la subvention des produits de base ni d’augmenter leurs prix

Lors d’une conférence de presse conjointe organisée par les ministères du Commerce e…