Accueil Politique Le Roi Mohamed VI déclare à son tour la guerre contre la ‘Corruption’

Le Roi Mohamed VI déclare à son tour la guerre contre la ‘Corruption’

0
0

Comme d’habitude, la politique du Royaume du Maroc emboite toujours le pas de la Tunisie, en ce qui concerne les décisions prises par le gouvernement tunisien, et cette fois-ci, c’est à la corruption que le Maroc a déclaré la guerre.

Rappelons, dans ce contexte, que le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, avait lancé depuis l’année dernière une ‘campagne’ de lutte contre la corruption et les corrompus, dont certains furent placés en détention.

En effet, à l’occasion de la tenue de la 31ème session du Sommet de l’Union africaine, qui se tient depuis dimanche 1er Juillet et jusqu’au lundi 2 du mois en cours, à Nouakchott (Mauritanie), le Roi Mohamed VI a adressé une lettre à l’organisation africaine, dans laquelle le souverain chérifien a indiqué que ‘La corruption est un phénomène mondial qui englobe à la fois les pays du Nord et du Sud et pourrait compromettre les efforts déployés pour atteindre les objectifs du développement durable adoptés par la communauté internationale. »

La lettre précise que  »la lutte contre ce fléau appelle à tirer profit de toutes les expériences, dans le cadre d’une vision unifiée impliquant tous les partenaires, notant que cette lutte ne peut en aucun cas se transformer en une nouvelle forme de domination et de pression, et que les intérêts de nos peuples nécessitent d’immuniser tous les acteurs de nos sociétés contre ce fléau, et renforcer leur sens de responsabilités. »

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

BCE s’entretient avec Dr Fahd Mohammad al-Affassi, ministre de la Justice, des Awqaf et des Affaires islamiques de l’État du Koweït

Le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, le mercred…