Accueil économie Le Maroc enregistre une récolte de céréales record et historique en 2017-2018 avec 103 millions de quintaux, tandis que la Tunisie n’a pas dépassé les 14

Le Maroc enregistre une récolte de céréales record et historique en 2017-2018 avec 103 millions de quintaux, tandis que la Tunisie n’a pas dépassé les 14

0
0

Je ne suis ni spécialiste et ni expert en agriculture, mais j’ai tenu à soulever un problème qui m’a paru assez bizarre en comparant les récoltes de céréales du Maroc et de la Tunisie, pour la saison 2017 – 2018, surtout après que le ministère marocain de l’Agriculture et de la pêche ait annoncé une récolte de céréales record et historique, indiquant à ce sujet que la récolte finale a atteint les 103 millions de quintaux, enregistrant une augmentation de plus de 7,3% par rapport à la saison écoulée, malgré le grand retard des pluies d’Automne.

Cette récolte a été comme suit :

-Blé tendre : 49,1 millions de quintaux

-Blé dur : 24,2 millions de quintaux

-Orge : 29,2 millions de quintaux.

Le communiqué du ministère a précisé entre-autres que le rendement par hectare a été également historique puisqu’il a atteint 22,9 quintaux/ha, réalisant une augmentation de prés de 27% par rapport à la saison précédente.

Le plus intrigant, c’est que cette récolte a impliqué 4,5 millions d’hectares, contre 5,4 millions pour la période 2016 – 2017, soit avec moins de surfaces cultivées que la saison écoulée !

Ceci démontre à quel point la politique agricole du Maroc a été concluante et efficace, sachant que le ministère marocain de l’Agriculture et de la pêche a confirmé que cela n’a été rendu possible que grâce aux bonnes précipitations et à la performance des pistes techniques promues par le programme « Maroc vert », malgré la diminution de la superficie cultivée par rapport à la saison précédente.

Pour votre gouverne, la superficie totale du Maroc est de 446 550 km2, soit 2,7 fois celle de la Tunisie 163 610 km2.

En ce qui concerne la Tunisie, la récolte de céréales a légèrement dépassé les 14 millions de quintaux, cette saison, alors que la saison dernière elle était de 16,1 millions de quintaux.

Tandis que les superficies ensemencées en céréales ont atteint au cours de cette saison 1,150 million d’ha (prévus 1,4 million), en rappelant que le Maroc a impliqué 4,5 millions d’hectares, soit quatre fois plus.

Si l’on multiplie la récolte tunisienne de 14 millions de quintaux par 4, la logique dit que la récolte marocaine devrait se situer à plus ou moins 56 millions de quintaux, alors qu’en fait, selon les chiffres officiels qui viennent d’être annoncés, la récolte a été de 103 millions de quintaux.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Selon l’INS, le taux de croissance a été de 2,8% durant le 2ème trimestre 2018

Lors d’une conférence de presse organisée au palais du gouvernement à la Kasbah, ce …