Accueil économie Africa Investment Forum (AIF) : l’étape casablancaise du roadshow en Afrique du Nord prend le relais à ceux de Tunis et du Caire

Africa Investment Forum (AIF) : l’étape casablancaise du roadshow en Afrique du Nord prend le relais à ceux de Tunis et du Caire

0
0

Troisième étape d’un roadshow en Afrique du Nord après Tunis et Le Caire, cette présentation avait pour objectif de mobiliser les acteurs de l’investissement public et privés

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a organisé, ce 27 juillet 2018 à Casablanca, au Maroc, un atelier de présentation de l’Africa Investment Forum (AIF) (www.AfricaInvestmentForum.com).

Troisième étape d’un roadshow en Afrique du Nord après Tunis et Le Caire, cette présentation avait pour objectif de mobiliser les acteurs de l’investissement public et privés. L’objectif de cette rencontre était de mettre en place une réserve de projets bancables en amont de l’Africa Investment Forum, qui se tiendra du 7 au 9 novembre à Johannesburg, en Afrique du Sud.

C’est Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord qui a prononcé l’allocution d’ouverture. Il a notamment souligné la finalité de cette initiative pour la Banque : « L’AIF constitue une réponse concrète aux défis du financement de l’investissement et du développement auxquels l’Afrique est confrontée ». Il a été rejoint par la responsable pays pour le Maroc, Leila Farah Mokaddem, qui a réitéré « le rôle moteur du Maroc dans la dynamique d’investissement, d’intégration et de coopération Sud-Sud ».

Faouzia Zaaboul, directrice du trésor et des finances extérieures au ministère marocain de l’Économie et des Finances, a, au nom des autorités du Royaume, exposé l’agenda du développement du Maroc et mis en évidence l’importance de cette nouvelle approche pour combler les besoins en financement de l’investissement en Afrique : « Le Maroc adhère à cette nouvelle initiative de grand intérêt. Faire rencontrer les besoins en financement et les capitaux n’est pas chose évidente. L’Africa Investment Forum est une plateforme qui va pouvoir y répondre en apportant des solutions ».

Olivier Eweck, directeur des syndications, cofinancement et solutions client à la Banque, a procédé à un exposé détaillé du fonctionnement de l’Africa Investment Forum. Il a souligné le rôle de l’AIF en tant que nouvelle plateforme d’investissement via laquelle, la Banque, aidée de ses partenaires, aidera à sélectionner les projets, à attirer les investisseurs, et à structurer les transactions pour impulser une nouvelle dynamique d’investissement sur le continent. « À travers l’AIF, nous voulons renouveler nos manières de réfléchir et d’agir pour porter l’investissement en Afrique à un palier supérieur » a-t-il déclaré.

S’en est suivi un échange interactif avec les quelques 100 participants venus assister à l’exposé et représentant les principales parties prenantes dans l’écosystème de l’investissement. De fortes attentes ont ainsi été formulées à l’égard de cette initiative de la Banque, qualifiée par tous de bienvenue : « Ce nouveau forum est pour nous l’opportunité d’améliorer la préparation des projets, de faciliter leur structuration et de financer des transactions. Nous avons besoin de connaitre le mécanisme et le fonctionnement de cette nouvelle plateforme pour en tirer profit ».

Des rencontres B2B entre différents opérateurs du secteur privé ont suivi la présentation formelle, ouvrant ainsi la voie aux mises en relations fructueuses qu’entend favoriser l’Africa Investment Forum entre porteurs de projets et investisseurs.

Le partenariat entre le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque africaine de développement, qui dure depuis près d’un demi-siècle, compte plus de 160 projets et programmes totalisant un engagement financier de près de plus de 10 milliards de dollars. Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture, ainsi que le développement social.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Chahed rend visite au port de Radés et donne le TOP au démarrage du processus de gestion intelligente TOS et du processus Smart Gate

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a rendu visite au port co…