Accueil Societé faits divers L’incendie déclaré dans un Taxi à Kasserine : la responsabilité incombe réellement à qui ?

L’incendie déclaré dans un Taxi à Kasserine : la responsabilité incombe réellement à qui ?

0
0

Ce grave incident n’est ni le premier et ni le dernier, mais cela donne matière à réflexion quant à l’usage du ‘gaz’ à la place de l’essence ou du gasoil par les propriétaires et les chauffeurs de ‘taxi’, avec l’idée d’économiser quelques sous.

Le taxi qui a pris feu à Kasserine, le mercredi 1er Août 2018, a tout de même causé des brûlures du 1er et 2ème degré, au conducteur lui-même comme aux clients transportés, et l’accident pouvait être plus dramatique.

Si c’est vraiment le cas, puisque selon les premières constations l’incendie serait dû à une fuite de gaz, le système (chaudière à gaz GPL) était-il soigneusement monté chez-un spécialiste homologué, ou bien simplement chez bricoleur ?

Ce que les automobilistes qui optent pour le GPL négligent, c’est qu’une voiture GPL demande un entretien spécifique pour, justement, son installation un peu compliquée.

L’inspection périodique est la plus importante, elle permet notamment la vérification de la qualité de l’installation entre autres au niveau de tous les raccords.

De son côté, le contrôle technique pour les voitures GPL devrait être beaucoup plus strict, car beaucoup d’automobilistes tentent d’échapper au paiement des droits de circulation au GPL, lors de la visite technique,  en ôtant la chaudière à gaz et en la remontant après avoir effectué la visite.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans faits divers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le hold-up commis à Sbiba serait le ‘casse de l’année’ si l’on croit la somme volée estimée à 320.000 dinars et la suite des évènements

L’agence bancaire de l’Union Internationale de Banque (UIB), à Sbiba, dans le gouvernorat …