Accueil Régions Situation critique dans diverses régions suite aux importantes précipitations des dernières 24 heures et la montée des eaux

Situation critique dans diverses régions suite aux importantes précipitations des dernières 24 heures et la montée des eaux

0
0

Plusieurs régions du pays ont été sévèrement touchées par les grandes chutes de pluies, et même de grêle (dans certains endroits), ce qui a nécessité le déploiement de considérables efforts pour secourir les citoyens, surtout ceux dont les habitations ont été isolées par les eaux ou endommagées.

A Kairouan, le gouvernorat le plus affecté par les intempéries, plusieurs maisons, commerces et artères dans les villes, ont été bloqués par la montée des eaux suite aux précipitations tombées à Bouhajla, où la dégradation de l’infrastructure a rendu la circulation impossible.

On relève à Raqqada et Kairouan sud des pluies accompagnées par de la grêle qui a causé d’importants dégâts aux agriculteurs, et à un certain nombre de voitures dont les vitres ont été détruites par les grêlons.

Face à cette situation, le Chef du gouvernement d’union nationale Youssef Chahed, a chargé le gouverneur de Kairouan, Mounir Hamdi, d’activer la commission régionale de lutte contre les catastrophes, sachant que l’accumulation des eaux de pluies a isolé également les habitants d’Aouled Ghars à proximité de la région d’Aouled Haffouz, et ce, suite au débordement de Oued Marg Ellil.

A Aouled Gharsallah, les autorités ont aménagé une seconde piste agricole pour pouvoir évacuer les habitants.

A Aouled Achour, toujours à Kairouan, de nombreuses habitations sont encore bloquées par la montée des eaux, et les autorités régionales seraient impuissantes face à l’inaccessibilité de la zone et espèrent l’arrivée d’un hélicoptère dans la région pour secourir les personnes bloquées.

Le gouverneur de Kairouan a indiqué que le secteur agricole a subi d’importants dégâts.

A Gafsa, on a noté le décès d’un enfant âgé de 8 ans dans l’après midi du dimanche 19 août 2018, dans la région d’El Amaimiya à Sidi Aïch, qui s’est malheureusement noyé dans un trou rempli par les eaux de pluie.

A Hammamet-Nord également, les précipitations ont encerclé un certain nombre de maisons.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Régions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Bizerte les 3 et 4 Octobre : Comment lutter contre la dégradation des écosystèmes côtiers ?

La Tunisie et la France organisent les 3 et 4 Octobre à Bizerte une conférence sur « la dé…