Accueil Politique Un Airbus 320 de Tunisair revient de Cotonou (Bénin) avec seulement 7 passagers à bord !!!

Un Airbus 320 de Tunisair revient de Cotonou (Bénin) avec seulement 7 passagers à bord !!!

0
0

Nous revenons aujourd’hui sur l’ouverture par la Compagnie aérienne TUNISAIR de lignes en direction de l’Afrique sub-saharienne, une excellente initiative visant à développer l’économie nationale avec cette zone du continent africain et renforcer également les échanges commerciaux, et par la même occasion faire de la Tunisie une zone de transit, toutefois il est important que les lignes créées soient minutieusement étudiées et que TUNISAIR consent à appliquer une politique de marketing et de communication efficace pour réussir ce pari.

Seulement voilà, pour notre compagnie nationale, la plus part des nouvelles lignes sont ouvertes d’une manière anarchique, en plus d’une mauvaise planification et gestion, ce qui fait endosser au transporteur national encore plus de pertes au moment où la compagnie souffre déjà d’un grand déficit et de difficultés énormes.

Dans ce contexte, et après le grand hub médiatique entrepris par Tunisair autour du vol inaugural Tunis – Cotonou, capitale du Bénin, et ce le 13 décembre, vol transportant  à bord le ministre des Transports Radouane Ayara et le PDG de la compagnie ainsi que les personnalités invitées dont des hommes d’affaires, des médias et autres, et après que les effets de la propagande s’étaient dissipés quelques jours après, on s’est retrouvé devant une situation embarrassante maculée de fautes d’inconduite et d’échec dans le marketing de cette ligne qualifiée d’importante.

En effet, il s’est avéré qu’après le vol inaugural, tous les vols de/vers Cotonou n’étaient point rentables, puisque le nombre de passagers n’a guère dépassé à chaque fois les 10 voyageurs, sachant que le coût du vol tourne autour de 250 mille dinars.

Tunivisions a réussi à obtenir une séquence vidéo montrant l’intérieur d’un avion Tunisair, précisément le vol Cotonou-Tunis du 15 Décembre 2017, vol qui effectue d’ailleurs une escale en Côte d’Ivoire avant de regagner Tunis. L’avion était un Airbus 320 pouvant transporter 160 passagers, et qui n’a transporté ce jour-là que 7 PERSONNES.

 

 

Nous aurions pu comprendre s’il y avait 40 ou 50 passagers à bord, et nous aurions pu également comprendre que la ligne est encore nouvelle et qu’elle s’améliorera avec le temps et que nous pourrions supporter ces grosses pertes, mais transporter simplement des personnes qui peuvent se compter sur les doigts, c’est inacceptable et ne peut être justifié d’aucune manière.

L’une des raisons de l’échec du lancement de cette ligne est la politique de communication aléatoire et l’inconduite de l’entreprise. Cette ligne directe visait principalement les internationaux, afin de les encourager à utiliser le vol de Tunisair  comme ligne de transit pour les pays qui n’ont pas de frontières directes avec le Bénin, et visait également à encourager les citoyens du Bénin à venir en Tunisie pour y recevoir des soins, pour poursuivre leurs études ou encore pour faire du tourisme ; et il était donc préférable que l’entreprise lance une campagne publicitaire intensive au Bénin pour informer les béninois de cette ligne qu’ils peuvent utiliser, comme ce qu’a fait la compagnie Royal Air Maroc qui a mené des campagnes de publicité intelligentes et selon une stratégie claire qui a permis à la compagnie marocaine d’être comptée parmi l’une des plus importantes compagnies aériennes d’Afrique.

Seulement le département marketing de TUNISAIR a mené une campagne de marketing faible au Bénin et a lancé une campagne de publicité en Tunisie, bien que cette ligne ne soit pas destinée aux citoyens tunisiens, et à cause de cette politique, des vols coûtant des centaines de milliers de dinars à la communauté nationale, transportent uniquement quelques voyageurs.

Nous rappelons tout de même que nous ne sommes pas contre l’ouverture sur l’Afrique, mais contre la mauvaise gestion et le travail ‘irréfléchi’ à caractère anarchique, lesquels aggravent la situation financière de notre transporteur national.

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Président de la République Béji Caïd Essebsi se concerte avec le Chef du gouvernement Youssef Chahed

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, le vendred…