Accueil Societé Enseignement Le doctorant Tunisien Mohamed Aymen Ben Ouanes représente la Tunisie, ce 27 Septembre 2018 à la Finale du concours international « Ma Thèse en 180 secondes »

Le doctorant Tunisien Mohamed Aymen Ben Ouanes représente la Tunisie, ce 27 Septembre 2018 à la Finale du concours international « Ma Thèse en 180 secondes »

0
0

Diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Sousse et actuellement en doctorat à l’École polytechnique de Tunisie et à l’Université Paris-Est, Mohamed Aymen Ben Ouanes représente la Tunisie, ce jeudi 27 Septembre 2018, à la Finale du concours international « Ma Thèse en 180 secondes ». Il y présentera son travail sur la récupération de l’énergie vibratoire ambiante.

Pour la 4ème année consécutive, l’AUF est partenaire du concours de vulgarisation scientifique « Ma thèse en 180 secondes » (MT180). Cette année, l’AUF a organisé avec ses partenaires les finales nationales dans 13 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe centrale et orientale. Les 13 lauréats participeront à la finale internationale du concours organisée le 27 septembre 2018 à Lausanne (Suisse) qui rassemblera 18 doctorants. M. Mohamed Aymen Ben Ouanes, doctorant de l’Université de Carthage a remporté la finale nationale organisée en Tunisie.

Biographie

Mohamed Aymen Ben Ouanes est doctorant en 3ème année de thèse en mécanique appliquée à l’Ecole Polytechnique de Tunisie et en électronique et systèmes embarqués à l’Université Paris-Est.

Diplômé en 2015 de l’École Nationale d’Ingénieurs de Sousse en ingénierie mécatronique, il est passionné d’innovation. Sa participation à la réalisation de nouveaux dispositifs innovants dans le cadre de clubs lui a valu en cette même année de décrocher le 1er prix à l’échelle nationale au concours 24 heures de l’innovation.

Lorsqu’il n’est pas devant l’écran de son ordinateur, il poursuit sa passion au cinéma en écrivant et réalisant des courts métrages dont un certain nombre d’entre eux ont obtenu des prix lors du festival du film non professionnel de Kélibia. Actuellement, il travaille, dans le cadre de sa thèse, sur la récupération de l’énergie vibratoire ambiante en espérant pouvoir l’élargir un jour à des applications industrielles.

Pour en savoir plus sur la finale internationale MT 180 organisée le 27 septembre 2018 à Lausanne (Suisse).

Nous lui souhaitons tout le succès

Source

 

Le concours en direct de Lausanne

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Enseignement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La start-up tunisienne « iDook » intègre la Startup School de Watson Institute aux États-Unis

Abstrait : Les grandes idées mènent aux grandes destinations, cependant sans les moyens né…