Accueil Societé Lampedusa : Le suicide d’un tunisien dans un centre d’accueil nous fait poser la question suivante : Quel sera le sort de tous nos compatriotes sur l’île ?

Lampedusa : Le suicide d’un tunisien dans un centre d’accueil nous fait poser la question suivante : Quel sera le sort de tous nos compatriotes sur l’île ?

0
0

Les migrants clandestins Tunisiens qui ont réussi à atteindre les côtes italiennes, notamment celles de l’île de Lampedusa, non sans peine, et qui ont été assistés et secourus par les gardes-côtes italiens pour échapper à une mort certaine, stagnent malheureusement dans des conditions très pénibles (comme dans un camp de concentration), privés de liberté et du minimum possible de dignité.

Cette situation est très mal perçue par beaucoup d’entre eux, surtout par les jeunes et un peu moins jeunes qui s’attendaient à se retrouver dans un ‘paradis européen’ où l’argent coulerait à flot, et où les femmes et les bolides seraient à porté de la main, mais hélas, la déception fût lourde et difficile à digérer, et la réalité n’a été qu’illusion, comme ce jeune homme d’à peine 30 ans, originaire de la ville de Redeyef, dans le gouvernorat de Gafsa, qui s’est suicidé lorsque les autorités italiennes lui avaient annoncé qu’il allait être refoulé vers son pays d’origine, la Tunisie bien sûr, le pays qu’il venait de quitter, et à quel prix…

Qu’en sera-t-il des autres ?

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La natalité en Afrique du Nord : l’Algérie se place en tête des pays maghrébins avec 2,8 enfants par femme

L’étude rendue publique par ‘The Lancet’, une revue médicale britannique, le vendredi 9 No…