Accueil Societé Les parents d’une fille de 14 ans souffrant d’une maladie grave, sommés d’accepter une décision médico-judiciaire pour laisser ‘mourir’ leur enfant

Les parents d’une fille de 14 ans souffrant d’une maladie grave, sommés d’accepter une décision médico-judiciaire pour laisser ‘mourir’ leur enfant

0
0

Une famille française terrassée par le destin de leur fille Inès, âgée de 14 ans seulement, une adolescente en état végétatif et souffrant d’une maladie neuromusculaire auto-immune et qui, selon les médecins de l’hôpital de Nancy, n’aura plus jamais la capacité d’établir le moindre contact avec ses proches, devrait se plier à une décision appuyée par une décision judiciaire émanant du Tribunal administratif exigeant des parents d’accepter de laisser ‘mourir’ leur enfant.

Mais les parents de l’enfant veulent encore y croire, et refusent d’admettre que leur fille soit perdue à jamais, sachant que les médecins avaient jugé son cas ‘sans espoir’ et avaient lancé une procédure visant à l’arrêt des traitements, et ce, conformément à la loi de 2016 sur la fin de vie.

A noter que la mère insiste encore sur le fait que la décision des médecins serait « un crime », selon ses convictions religieuses, néanmoins, la loi c’est la loi, lorsqu’il s’agit de ‘vie ou de mort’, et pour les parent ce combat est voué à l’échec.

Il ne s’agit pas d’un cas d’euthanasie !

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Les trois Présidents accomplissent la Prière de l’Aïd à la Mosquée Malek Ibn Anas et BCE présente ses vœux à tous les Tunisiens

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a accompli la prière de Aïd El Fitr, ce …