Accueil Societé Association & organisation Séminaire « ALECA et libre-échange en Méditerranée », organisé par le FTDES les 11 et 12 octobre à Tunis

Séminaire « ALECA et libre-échange en Méditerranée », organisé par le FTDES les 11 et 12 octobre à Tunis

0
0

La Tunisie négocie aujourd’hui avec l’Union Européenne un accord de commerce, l’Accord de Libre Echange Complet et Approfondi (ALECA), qui aura des conséquences sur l’ensemble de la société. Ce type d’accord concerne tous les pays de la Méditerranée et le Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux propose donc de réfléchir aux conséquences du libre-échange dans l’ensemble de la région.

Dans ce contexte, un séminaire « ALECA et libre échange en Méditerranée », sera organisé par le FTDES avec le concours de la Friedrich Ebert Stiftung, du CNCD 11.11.11 et d’ITPC MENA, les 11 et 12 octobre prochains, à l’hôtel Mechtel à Tunis.

Donnant la parole à des universitaires et des intervenants de la société civile, cette conférence fera le bilan des expériences passées du libre-échange, en Europe et en Méditerranée, et étudiera les effets futurs des nouveaux traités aujourd’hui en négociation.

Une deuxième journée de ce séminaire, sera dédiée à la société civile. Cette journée sera l’occasion de commencer l’élaboration d’un partenariat alternatif en Méditerranée et de coordonner des actions de mobilisation de la société civile.

Programme

Jeudi 11 octobre – Conférence publique.
8h30 Accueil des participants et point presse.
9h00-10h00 Séance introductive – Mots de bienvenue des organisateurs et des syndicats tunisiens.
10h00-10h15 Présentation de l’étude du FTDES sur l’ALECA
10h15-11h45 Conférence plénière : Les expériences du Tafta/CETA, le commerce pour l’Europe et les mutations politiques au sein de l’Union Européenne.
11h45-12h00 : Pause café.
12h00-13h

30

Conférence plénière : Le bilan des expériences passées du libre-échange en Méditerranée, au Sénégal, et l’ALECA en Ukraine.
13h30-15h00 : Pause déjeuner.
15h00-16h30

Ateliers parallèles

(1 au choix)

Libre-échange et agriculture : expériences du Maroc etdu Sénégal. Les conséquences envisagées en Tunisie.
Libre-échange et propriété intellectuelle :conséquences sur l’accès à la santé.
Les conséquences sur le secteur des services : emploi, petites entreprises et services publics.
16h30-17h00 : Pause café.
17h00-18h30

Ateliers parallèles

(1 au choix)

Les conséquences de l’adoption des régulations européennes (normes sanitaires et phytosanitaires, marchés publics, concurrence…) sur la souveraineté et les droits économiques et sociaux
L’investissement, le développement économique et l’intérêt général : les questions de l’arbitrage et des transferts de technologie.
Le modèle économique du libre-échange et la pression sur les ressources naturelles
18h30 Conclusions de la journée

Séminaire ALECA et Libre-Echange en Méditerranée

Vendredi 12 octobre – Séminaire de travailde la société civile:
9h00 Accueil.
Matinée : Etablir un projet méditerranéen alternatif au libre-échange.
9h30-11h00 :

Questions préliminaires à l’élaboration d’un partenariat alternatif

Thèmes de discussion :

– Quels points d’entente sur la critique des politiques actuelles entre la société civile de la rive nord et de la rive sud ? Quels points de divergences entre elles et au sein de chacune des deux rives ?

– Quels modèles de partenariats alternatifs: les exemples de l’ALBA en Amériqueet du mandat commercial alternatif pour l’UE. Comment se les réapproprier ?

– Quelles complémentarités existent entre les différents pays de la Méditerranée ?

Résumé et conclusion des discussions.

Pausecafé.
11h30-13h00 : Construction du socle du projet de partenariat alternatif Thèmes de discussion :

– Comment envisager un partenariat économique qui dépasse le schéma uniquementcommercial (commerce équitable, réelle asymétrie…), et qui accorde de l’intérêt aux problématiques sensibles des rives de la Méditerranée (chômage, inégalités…) ?

– Quelle termes pour un partenariatde coopération technologique et scientifique ?Selon quelles modalités ?

– Comment favoriser les innovations libres de droits et les connaissances traditionnelles ?

– Comment développer un partenariat dans le domaine de l’agro-écologie et des ressources naturelles (accès à l’eau, énergie…) ?

13h00-14h00 : Pause déjeuner.
14h00-17h00 :

Coordination des actions de la société civile en Méditerranée.

 

Premier atelier : établir un document de constat commun.

Deuxième atelier : les campagnes en Europe et au Maroc. Quels outils de mobilisation ? Quels enseignements pour la Tunisie ?

Troisième atelier : Discussion de futures actions communes et écriture d’un plan d’action.

Massaoud Romdhani

Président du Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

WebPlus: l’histoire d’une startup tunisienne

Créée en 2015, par Seif Eddine Ben Fraj, WebPlus s’est lancée le pari de se position…