Accueil économie Assurance Après une étude et une évaluation minutieuse, Majda Tunisia se prépare à introduire des changements au sein de Banque Zitouna

Après une étude et une évaluation minutieuse, Majda Tunisia se prépare à introduire des changements au sein de Banque Zitouna

0
0

La société Majda Tunisia, filiale du groupe qatari ‘Majda’ au Qatar, et appartenant à Sheikha Mozah, la mère de l’Émir du Qatar, a remporté dernièrement un contrat portant sur l’acquisition des parts de l’État tunisien dans la Banque Zitouna, estimées à 67% du Capital, ainsi que ses parts dans la Société d’assurance Zitouna Takaful, évaluées à 70%, confisquées à Sakher El Matri, gendre du l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali.

Majda Tunisia, a présenté la meilleure offre et a réussi à remporter l’appel d’offre et acquérir la part de l’État dans ces deux institutions, pour 370 millions de dinars.

A noter que la société Majda Tunisia est dirigée par l’homme d’affaires de nationalité qatarie, Victor Nadhim Agha, qui connaît bien la situation en Tunisie sur le plan de la gestion et des affaires économiques, puisqu’il supervise depuis des années les investissements du complexe qatari en Tunisie.

Majda Tunisia s’intéresse principalement à la contribution du Qatar au projet de la Marina de Gammarth, ainsi qu’une société qui dirige l’Hôtel ‘La Cigale’ à Tabarka et une troisième société qui gère entre-autres les terrains de golf à Tabarka également.

Le groupe possède une quatrième société qui supervise l’Hôtel Dar Naouar, racheté l’année dernière par le groupe qatari, et dont il compte faire un gigantesque Pôle touristique, dans la région de Gammarth également, ainsi que la société Majda de Commerce international, une cinquième société appartenant aussi au groupe.

Par ailleurs, selon les informations recueillies par Tunivisions, la société Majda Tunisia évaluera prochainement la situation au sein de la Banque Zitouna, sous tous ses aspects (gestion, situation financière, gouvernance, ressources humaines), et procédera à plusieurs changements pour améliorer les performances de l’institution.

Toujours selon nos sources, Banque Zitouna, et malgré le maintien de son équilibre financier et l’obtention de résultats positifs durant la période qui a suivi la confiscation, aurait pu avoir de meilleurs résultats, d’après les études réalisées par « Majda Tunisia », et sur la base desquelles le groupe a décidé d’acquérir la part de l’État tunisien dans la banque.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Assurance

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed préside la réunion du Conseil des analyses économiques (CAE) dans le cadre de la relance économique

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a présidé à Dar Dhiafa à …