Accueil Politique Lors du « Sommet du capital humain » tenu en Indonésie, Zied Laadhari confirme le pari de la Tunisie sur ses ressources humaines

Lors du « Sommet du capital humain » tenu en Indonésie, Zied Laadhari confirme le pari de la Tunisie sur ses ressources humaines

0
0

Dans son discours prononcé à l’occasion de la tenue du Sommet du Capital Humain auquel il a participé à  Bali, en Indonésie, organisé en marge des réunions annuelles du Groupe de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI), le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laadhari, s’est félicité de l’initiative de la Banque mondiale de lancer un nouvel indicateur autour du « capital humain » dans ses analyses et rapports s’inspirant des autres indicateurs économiques, soulignant l’adoption par la Tunisie de cette approche et son engagement à interagir avec cet indicateur, et à œuvrer à promouvoir davantage ce domaine, du fait qu’il soit un facteur essentiel pour réaliser le développement économique et le progrès social, appelant les donateurs, les gouvernements et la société civile à intensifier leur coopération pour mettre au point des programmes et des stratégies efficaces visant à améliorer le développement humain, compte tenu, surtout, de l’évolution de la situation et des fluctuations du monde, à tous les niveaux.

Laadhari a déclaré que depuis les premières années de son indépendance, la Tunisie s’est concentrée sur le capital humain en mettant une partie importante de son potentiel pour le secteur de l’Éducation, avec son obligation, sa gratuité et sa généralisation, ce qui a conduit à des générations éduquées ayant ainsi contribué à l’édification de l’État moderne, soulignant dans ce contexte que le premier financement demandé par la Tunisie à la Banque Mondiale, après son indépendance, était destiné au secteur de l’éducation.

Le ministre tunisien a ajouté, devant les participants dont plusieurs leaders, et personnalités influentes et décideurs, que : « Le monde connaît actuellement de profonds changements et fait face à de grands défis qui nécessitent plus que jamais d’efforts supplémentaires et des moyens et des investissements accrus pour assurer aux jeunes un avenir meilleur et des horizons ouverts à l’initiative, à la créativité et à la participation pour concrétiser le développement durable et global »

Zied Laadhari a souligné qu’investir dans le capital humain est le meilleur investissement pour construire des sociétés équilibrées capables de coopérer et de communiquer entre elles et d’aider à réduire les phénomènes sociaux négatifs tels que l’extrémisme, le terrorisme, la criminalité, la migration irrégulière et autres. Il a indiqué également qu’aujourd’hui la Tunisie place le développement humain et la fourniture des éléments nécessaires à la promotion des ressources humaines, en tête de ses priorités et de ses programmes d’action, par l’adoption des réformes nécessaires dans des domaines connexes tels que les enfants et les femmes, l’éducation et la santé, avec la mise en place de mécanismes et de climats appropriés pour encourager les jeunes à initier et à interagir selon le développement des connaissances, notamment dans les domaines technologiques et numériques.

A noter que le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a pu s’entretenir avec MM. Pierre Moscovici, Commissaire européen aux affaires économiques et fiscales, Philippe Le Houerou, Président exécutif de la SFI, Suma Chakrabarti, Président de la BERD, Johannes Hahn, Commissaire européen pour la politique de voisinage, avec lesquels il a discuté de la coopération entre la Tunisie et ces institutions internationales et régionales, et leurs programmes pour la prochaine période.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Des Chefs d’Etat et Souverains félicitent le futur Président de la République

Plusieurs Chefs d’Etat et Souverains ont commencé à adresser au futur Président de l…