Accueil économie Tourisme Organisation Mondiale du Tourisme : Des villes intelligentes offrant des expériences touristiques novatrices

Organisation Mondiale du Tourisme : Des villes intelligentes offrant des expériences touristiques novatrices

0
0

La Conférence de l’OMT sur les escapades urbaines et la création d’expériences touristiques novatrices (15-16 octobre 2018) s’est conclue aujourd’hui à Valladolid (Espagne) sur un appel lancé aux villes de devenir des destinations touristiques intelligentes, dans lesquelles gouvernance du tourisme et économie numérique se rejoignent pour offrir aux voyageurs des expériences variées et authentiques. 

La conférence a réuni des dirigeants publics et privés du tourisme afin d’analyser comment répondre à la tendance croissante des séjours de loisirs en ville. Il s’en est dégagé que les partenariats public-privé, l’implication des populations locales et la création de destinations intelligentes sont autant d’éléments cruciaux pour permettre aux destinations urbaines d’acquérir les connaissances et de définir les politiques voulues pour répondre aux nouvelles attentes d’un touriste ultra connecté et ultra informé.

« Nous devons comprendre l’évolution du touriste, vers plus de durabilité et d’inclusivité, avec de nouveaux outils technologiques » a déclaré le Secrétaire général adjoint de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Jaime Cabal, lequel a ajouté : « Il faut faire preuve de créativité et d’innovation dans la conception des expériences, face à des touristes qui veulent toujours plus. »

L’Adjointe à la culture et au tourisme de Valladolid, Ana Maria Redondo, souscrivait à cet appel. Pour elle, « il est nécessaire de mieux comprendre les fondements de la demande actuelle d’expériences d’escapades urbaines. Les outils des destinations intelligentes sont les moyens à notre disposition pour acquérir cette connaissance ».

Le Sous-Directeur général chargé du développement touristique et de la durabilité au Secrétariat d’État espagnol au tourisme, Rubén López Pulido, recommandait l’adoption par les villes et par toutes les destinations de modèles de développement du tourisme tenant compte non seulement des exigences accrues du touriste, mais aussi de l’avènement de l’économie numérique et du savoir. « Destination intelligente, ce n’est pas qu’un label, mais un processus de transformation intégrale des destinations avec toujours, en ligne de mire, les objectifs de développement durable » a-t-il déclaré.

L’un des intervenants était Dieter Hardt-Stremayr, Président de European Cities Marketing et Directeur général du Bureau de tourisme de Graz (Autriche), lequel a décrit les grands défis à relever pour développer les escapades urbaines : problèmes de transport, saisonnalité, dispersion de la demande touristique dans la ville et dans le temps. « Notre principal défi est d’attirer des visiteurs qui puissent venir sur le moment. Pour y arriver, les destinations doivent se concentrer sur les créneaux dits ‘temporaires’ de l’offre touristique » estimait-il.

Les principales conclusions de la conférence avaient trait aux modèles de gouvernance du tourisme urbain. Les participants ont souligné le développement des liaisons de transport haute vitesse et à bas prix, qui élargissent l’accès aux escapades urbaines. En conséquence, les destinations urbaines doivent privilégier les investissements bénéficiant à la fois aux résidents et aux touristes.

Il ressortait aussi de la conférence que les progrès technologiques à l’origine de la création de destinations intelligentes obligeaient les organismes de gestion des destinations à changer d’approche, en assurant, par-delà la promotion d’expériences touristiques dans la ville, une gestion du tourisme urbain dans toute sa complexité. Pour leur part, les responsables de la politique de tourisme étaient invités à utiliser les outils des destinations intelligentes pour étudier l’impact du tourisme sur la rentabilité et la durabilité des villes, en plaçant la destination au cœur des changements de politique. Ces conclusions seront prises en compte dans le plan de travail de l’OMT sur le tourisme urbain.

La conférence était organisée par l’OMT en collaboration avec la municipalité de Valladolid et l’agence de marketing MADISON, Membre affilié de l’OMT. On citera, parmi les autres intervenants, Madrid Destino, Bureau du tourisme et des congrès de Saint-Sébastien, Tourisme de Ljubljana, Bureau des congrès de Turin, Tourisme de Lisbonne, municipalité d’Alba lulia (Roumanie), Google, TripAdvisor, Basque Culinary Centre, Ciudades Patrimonio de la Humanidad de España, AMFHORT, Association européenne des villes thermales historiques, Innova Tax Free, musée Thyssen-Bornemisza, Thinking Heads, Segittur, Civitatis, Authenticitys ou encore Amadeus, en plus des journalistes Xavier Canalis d’Hosteltur et Paco Nadal d’El Viajero (quotidien El País).

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Tourisme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

UFE Sousse : Marché De Noël Ce dimanche

« Pour la 2ème année, UFE SOUSSE prépare le plus grand marché de Noël de la Tunisie, le Di…