Accueil Politique gouvernement René Trabelsi à la tête du Tourisme : ça pourrait bien marcher ! Il n’est pas le 1er juif-tunisien à intégrer un gouvernement tunisien

René Trabelsi à la tête du Tourisme : ça pourrait bien marcher ! Il n’est pas le 1er juif-tunisien à intégrer un gouvernement tunisien

0
0

Ce n’est point une surprise, et ni une nouveauté, qu’un membre du gouvernement tunisien soit de confession juive, puisque déjà deux ont précédé René Trabelsi, qui vient d’être nommé en tant que Ministre du Tourisme et de l’Artisanat par le Chef du gouvernement Youssef Chahed, à savoir :

-Albert Bessis / ministre des Travaux de l’urbanisme dans le Gouvernement Tahar Ben Ammar (7 Août 1954 – 9 Avril 1956)

-André Barouch / ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat au sein du Gouvernement Habib Bourguiba (15 Avril 1956 – 29 Juillet 1957).

La seule particularité, c’est que les deux précédents furent chargés de l’urbanisme et de l’habitat, tandis que Trabelsi, c’est plutôt le tourisme qu’il maîtrise parfaitement comme homme de profession (il possède l’agence de voyages ‘Royal First Travel’ en France).

A noter également qu’Albert Bessis fût ‘Bâtonnier de l’Ordre des avocats’ à l’époque, et député à l’Assemblée nationale jusqu’en 1969.

Quant a André Barouch, en Août 1954, Habib Bourguiba et certains dirigeants du Néo-Destour avaient cherché auprès de lui un appui financier, en même temps qu’une assurance contre d’éventuelles accusations d’antisémitisme (source). Il fût élu également, comme son prédécesseur et coreligionnaire Bessis, à l’Assemblée nationale constituante.

Je pense personnellement qu’il faudrait plutôt se poser la question :

« Comment bénéficier réellement et à fond de son expérience et de sa position à l’échelle internationale pour booster la destination tunisienne de par le monde, et surtout faire le ‘plein’ dans toutes les unités hôtelières tunisiennes ?»

Rappelons-nous qu’en Décembre 2012, Hamadi Jebali (Ennahdha) Chef du gouvernement à l’époque avait proposé la nomination de René Trabelsi à la tête du ministère du Tourisme. Son destin serait probablement scellé pour se charger ‘un jour’ du Tourisme Tunisien.

Néanmoins, plusieurs voix se sont élevées contre l’intégration de René Trabelsi au gouvernement Chahed.

Dans ce contexte, nous citons ici le statut publié par le député Yassine Ayari sur sa page Facebook, le 5 Novembre, dans lequel il a indiqué qu’il allait recourir à la justice pour faire échouer la nomination de l’homme d’affaires juif-tunisien René Trabelsi en qualité de Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, dans le cadre du remaniement ministériel partiel annoncé par le Chef du gouvernement Youssef Chahed.

 

http://

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed compte sur les futurs grands projets d’énergie éolienne pour redorer le blason de son BILAN avant les Présidentielles 2019

S’étant engagé devant les députés de l’Assemblée des représentants du peuple à redorer le …