Accueil Politique gouvernement Youssef Chahed expose ses arguments devant les députés de l’ARP en vue de l’octroi de la ‘confiance’ aux nouveaux membres du gouvernement

Youssef Chahed expose ses arguments devant les députés de l’ARP en vue de l’octroi de la ‘confiance’ aux nouveaux membres du gouvernement

0
0

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed, a été reçu au palais du Bardo, dans la matinée du lundi 12 Novembre 2018, par le président de l’Assemblée des représentants du peuple, dans le cadre de la plénière consacrée au vote de confiance à accorder par les députés aux nouveaux membres du gouvernement concernés par le remaniement ministériel partiel annoncé par Chahed.

Après l’ouverture de la plénière par le président de l’ARP, la parole a été cédée à Youssef Chahed pour prononcer son allocution afin de donner les explications nécessaires relatives au remaniement effectué et aux nouveaux membres par lui nommés.

Nous revenons ici sur les points essentiels avancés par le Chef du gouvernement comme arguments.

– Nous avons déployé de grands efforts pour éviter que le gouvernement ne se mêle des différends politiques. La Tunisie ayant besoin de stabilité politique

– Nous demandons une évaluation objective du travail gouvernemental basée sur des données scientifiques, depuis que nous avons été chargés de cette mission jusqu’à ce jour.

– Le déficit des caisses sociales et l’effondrement des finances publiques sont la cause des accumulations antérieures

– La situation financière de la pharmacie centrale est à l’origine de la pénurie de médicaments et les dettes accumulées par la pharmacie centrale sont également le résultat de ces situations

– Nous nous sommes engagés à ce que les indicateurs économiques soient en passe de devenir verts d’ici 2020

– Il était primordial d’accorder la priorité à la relance de l’économie par la croissance d’un côté et d’œuvrer au redressement des finances publiques.

– Le secteur du tourisme a connu une amélioration particulière en 2018

– L’objectif principal sur lequel nous avons travaillé est le redressement des finances publiques et le contrôle du déficit public

– Le gouvernement n’a pas trouvé de soutien politique et les conflits politiques ont perturbé son action ainsi que le processus de réforme.

– Les tirs amis étaient plus nombreux que les tirs hostiles, ce qui a aggravé la crise politique actuelle

– La Constitution de la République tunisienne n’a pas parlé de premier ministre, mais de président du gouvernement et le remaniement qui vous a été présenté est conforme aux dispositions de la Constitution.

– J’apprécie les paroles du président de la République et nous sommes déterminés à poursuivre notre coopération et notre association avec le président de la République

– Nous sommes les premiers à reconnaître le rôle fondamental joué par le Président de la République dans la transition démocratique

– Nous sommes démocrates et croyons en la démocratie, et parler d’un coup d’État n’est point conforme à la réalité.

– La Tunisie démocratique peut accueillir tous ses enfants sans exclusion

– La démocratie et la corruption ne peuvent pas coexister et la lutte contre la corruption est difficile car les lobbies se défendent

– J’assure aux députés du peuple et à travers vous à tous les citoyens que nous poursuivrons la lutte contre la corruption

– Je réitère mes remerciements à l’Assemblée du peuple pour avoir rapidement approuvé un ensemble de lois contribuant à la lutte contre la corruption

– La poursuite de la lutte contre la corruption sera l’un des volets de la période à venir

– Le secteur de l’énergie contribue de manière significative à la concrétisation du développement et nous travaillons à la rationalisation de la consommation d’énergie.

– Nous assisterons au lancement effectif de l’audit énergétique au niveau municipal

– L’une des priorités de la prochaine phase est de contrôler l’inflation et de réduire la hausse des prix

– Nous avons remarqué au cours de la période récente le retour de nombreuses pratiques non nationales telles que le monopole et la spéculation et j’ai donné mes instructions à tous les ministères pour lutter contre les monopoleurs.

– Je souligne l’importance du dialogue avec les partenaires sociaux et nous espérons parvenir à un accord sur la fonction publique

– Nous avons décidé de réduire le nombre de documents adoptés en rapport avec le pôle public et avons adopté des procédures en vue de faciliter l’accès à ces documents et leur extraction.

– En améliorant les services fournis par le pôle public, la relation entre le citoyen et les administrations publiques sera améliorée

– J’appelle tous les acteurs politiques à donner la plus haute priorité aux prochaines élections législatives et à purifier le climat politique et à le préparer aux élections

– L’histoire n’aura pitié d’aucune personne essayant de perturber la mise en place des institutions constitutionnelles, et on doit élire un nouveau président de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections ‘(ISIE)

– Nous espérons que toutes les parties soient d’accord pour mener à bien l’objectif de mise en place du Tribunal constitutionnel.

 

  

Le Chef du gouvernement et les nouveaux membres du gouvernement

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed participe à la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, a assisté à la célébration du 70e anniversaire de…