Accueil News Médias Youssef Chahed lors du 1er Forum mondial de la Presse : la Tunisie abritera désormais les débats des journalistes du monde sur les questions brûlantes

Youssef Chahed lors du 1er Forum mondial de la Presse : la Tunisie abritera désormais les débats des journalistes du monde sur les questions brûlantes

0
0

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed, a procédé à l’ouverture du 1er Forum de la Presse en Tunisie, ce jeudi 15 Novembre 2018, qui se déroule du 15 au 17 du mois courant avec la participation de plus de 500 journalistes issus de 30 pays.

Dans son allocution prononcé en cette occasion, Chahed a déclaré que le discours sur ‘le journalisme au service du citoyen‘ ne soit vrai que s’il existe un espace suffisant pour la liberté et que des lois soient élaborées pour en garantir la durabilité et susciter la volonté politique de le soutenir, ajoutant que cette approche est le principal pilier de la transition démocratique en Tunisie, ainsi que le principe et l’objectif sur lesquels repose la politique du gouvernement qui est soucieux à mettre en place les législations nécessaires et la consolidation des pratiques qui coupent avec tous les racines  de la dictature.

Le Chef du gouvernement a souligné que notre pays a réussi à franchir des étapes importantes qui favoriseraient la liberté et l’indépendance de la profession de journaliste, protégeraient les droits de ses enfants et garantiraient la pérennité de ces acquis. Les plus remarquables sont les suivantes:

– L’établissement d’une constitution civile et progressiste qui renforcerait la liberté d’opinion, d’expression, de médias et de publication.

– Fournir un soutien politique aux questions d’amendement et d’autorévision de la presse tunisienne.

– Fournir les garanties nécessaires pour améliorer les conditions économiques et sociales des journalistes.

– Adhérer à toutes les initiatives mondiales garantissant la liberté de la presse.

Chahed a déclaré: « Notre noble objectif est d’instaurer une démocratie équilibrée, complète et sans entrave. Notre objectif est de créer une presse libre et totalement indépendante, qui ne manquera de rien. C’est notre objectif, pas notre destin, et nous espérons à l’instaurer avec ce que nous avons. »

Il a souligné qu’à partir d’aujourd’hui, la Tunisie abritera les débats des journalistes du monde sur les questions brûlantes qui les préoccupent et empêcherait leur profession de jouer les rôles pour lesquelles elle a vu le jour, y compris les rôles citoyens.

Le Chef du gouvernement a exprimé sa totale confiance dans le fait que les résultats de ce premier Forum mondial de la presse renforceront les acquis de la presse tunisienne et doteront les journalistes tunisiens de nouvelles méthodes et de nouveaux mécanismes leur permettant de se protéger et de protéger leurs ressources, tout en les protégeons plus contre les informations erronées, les rumeurs, les sortes de désinformation et d’incitation qui ont commencé à envahir l’espace public et à menacer l’avenir des démocraties.

Chahed a réitéré son soutien à de telles réunions, qui seront couronnées par l’organisation en Tunisie, au mois de juin 2019, de la conférence de presse internationale : « la 30ème Conférence de la Fédération internationale des journalistes« , pour la première fois dans le monde arabe et africain.

 

    

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La Tunisie classée 47ème dans l’étude du Global Terrorism Indes (GTI)

Dans une étude exhaustive élaborée et publiée il y a quelques jours par Le Global Terroris…