Accueil Politique Retour sur le rassemblement protestataire organisé par le SNJT contre l’arrivée en Tunisie du prince héritier saoudien, Mohammed Bin Salman

Retour sur le rassemblement protestataire organisé par le SNJT contre l’arrivée en Tunisie du prince héritier saoudien, Mohammed Bin Salman

0
0

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), a organisé devant son siège à l’avenue des États-Unis, à Tunis, dans la journée du lundi 26 Novembre 2018, un grand rassemblement de protestataires composés de journalistes, en première ligne, et des composantes de la Société civile tunisiennes, ainsi que des militants des droits de l’Homme, pour exprimer leur rejet de la venue en Tunisie du prince héritier du Royaume d’Arabie saoudite, Mohammed Bin Salman, pointé du doigt au sujet de l’assassinat du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, au consulat d’Arabie saoudite, à Istanbul.

En effet, beaucoup de manifestants ont tenté de faire pression sur le gouvernement pour qu’il annule une visite prévue du prince héritier saoudien, en raison de son implication présumée dans le meurtre de Jamal Khashoggi. Des syndicats et associations en Tunisie ont appelé à leur tour de manifester contre cette visite.

Sur une affiche géante collée sur la façade murale du siège du SNJT, on peut lire : « Non à la profanation de la Tunisie, pays de la révolution », et peut voir la photo d’un Saoudien de dos, une tronçonneuse à la main.

Par ailleurs, une information circulant sur des médias indique que MBS ne viendra pas en Tunisie les mains vides, l’Arabie saoudite aurait prévu de renflouer les caisses de la BCT avec quelque chose comme 2 Milliards de dollars, pour aider les finances publiques, avec une promesse de faire bénéficier le pays avec des achats de pétrole à un prix très avantageux.

Il est vrai que l’Arabie saoudite a tendu tant de fois sa main à la Tunisie… Le royaume avait même offert (jusqu’à ce jour) le gîte à Zine El Abidine Ben Ali, après avoir fui le pays en 2011…

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Arrestation de N. Karoui : Abdelkrim Zbidi appelle le CSM et le ministère de la Justice à protéger l’indépendance et l’impartialité du pouvoir judiciaire

En réaction à l’arrestation de Nabil Karoui, Président du parti « Au cœur de la Tuni…