Accueil économie Tourisme Le tourisme culturel, un soutien pour les populations et pour le patrimoine vivant

Le tourisme culturel, un soutien pour les populations et pour le patrimoine vivant

0
0

La troisième conférence sur le tourisme culturel (3-5 décembre) co-organisée par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) s’est terminée aujourd’hui à Istanbul (Turquie). Les participants ont manifesté leur appui au tourisme culturel, lequel représente un levier pour sauvegarder le patrimoine vivant, stimuler la créativité dans les villes et étendre à tous les retombées socioéconomiques du tourisme.

La Conférence était organisée avec l’appui du Ministère de la culture et du tourisme de la République turque sur le thème « Pour le bénéfice de tous ». Elle a permis d’explorer le potentiel du partenariat entre le tourisme et la culture, de même que des nouvelles tendances en matière de technologie et de gestion de la fréquentation, pour faire profiter les visiteurs et les populations réceptrices de l’éventail le plus large possible d’avantages tout en préservant les valeurs culturelles.

L’une des grandes conclusions de la Conférence a été la nécessité d’une relation claire et solide entre les parties prenantes du tourisme, de la culture et des communautés locales. Les politiques et les stratégies en matière de tourisme culturel doivent tenir compte des points de vue et des intérêts des populations locales, qui peuvent aider les organes de gouvernement à concilier le développement du tourisme avec la conservation et la sauvegarde du patrimoine. Réinjecter les recettes du tourisme dans la préservation des ressources culturelles et le développement communautaire a été identifié comme un défi majeur de gouvernance.

La Présidente de la République de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca, a souligné dans son discours liminaire que : « Dans le monde d’aujourd’hui, la diplomatie du tourisme revêt de plus en plus d’importance pour favoriser la compréhension ; la culture tient à cet égard un rôle essentiel. »

Le directeur général adjoint de l’UNESCO, Xing Qu, a affirmé le rôle essentiel du tourisme en déclarant : « Le tourisme offre une formidable opportunité de soutenir le développement économique local, tout en supprimant les barrières entre les peuples. L’exploitation de la créativité et l’innovation technologique, tout comme la sauvegarde du patrimoine, est essentiel à la promotion d’un tourisme responsable et durable, afin de soutenir et d’unifier les communautés pour les années à venir. »

« La culture est l’un des moteurs de la croissance du tourisme, de sorte que la protection du patrimoine culturel et la promotion du tourisme au service du développement durable sont indissociables. La présence ici de plus de 30 ministres du monde entier témoigne de la place de la culture dans le tourisme » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, lors de l’ouverture.

C’était un sentiment partagé par le Ministre turc de la culture et du tourisme, Mehmet Ersoy, lequel a ajouté : « Le partenariat entre la culture et le tourisme offre un cadre pour la coopération public-privé, l’éducation, l’investissement et la durabilité. »

À l’issue du débat modéré par Rajan Datar, de la BBC, les plus de 30 ministres présents étaient d’accord pour conclure que le tourisme et la culture sont indivisibles et doivent être des alliés pour un tourisme n’étouffant pas le patrimoine culturel et qui profite aux visiteurs comme aux populations locales. Cependant, le principal défi est celui d’étendre l’attractivité du tourisme culturel au-delà des sites « classiques » tout en gérant des volumes importants de visiteurs.

La première séance de la Conférence était axée sur le potentiel que détient le tourisme culturel d’aider les villes à se transformer en environnements et en destinations plus durables et plus créatifs. Les participants s’accordaient à dire que les secteurs culturel et créatif peuvent renforcer et alimenter l’innovation dans le tourisme culturel, en forgeant des liens faisant du tourisme un outil de sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel.

Le deuxième jour de la rencontre a été consacré à l’influence combinée du tourisme responsable et des progrès technologiques pour sauvegarder le patrimoine culturel immatériel. Il était accepté qu’il fallait renforcer l’innovation pour améliorer la gestion, la promotion et la préservation du patrimoine et pour rendre le tourisme culturel accessible à tous.

Pendant la rencontre, cinq entreprises touristiques turques de premier plan ont signé l’Engagement du secteur privé envers le Code mondial d’éthique du tourisme établi par l’OMT, à l’appui de l’action des dirigeants turcs du secteur pour en assurer le développement durable.

La troisième Conférence mondiale OMT/UNESCO sur le tourisme et la culture débouchera sur une déclaration, à paraître prochainement, consacrant l’engagement intersectoriel de tous les participants à renforcer le partenariat entre le tourisme et la culture, entendu comme un catalyseur de la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 énoncé par les Nations Unies. La prochaine édition de la Conférence sera à Kyoto (Japon) en 2019.

Madrid (Espagne), le 5 décembre 2018

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Tourisme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

UFE Sousse : Marché De Noël Ce dimanche

« Pour la 2ème année, UFE SOUSSE prépare le plus grand marché de Noël de la Tunisie, le Di…