Accueil Societé Enseignement Les enseignants montent en créneau avec des ‘Sit-in’ ouverts ce vendredi dans toutes les régions et en maintenant le boycott des examens

Les enseignants montent en créneau avec des ‘Sit-in’ ouverts ce vendredi dans toutes les régions et en maintenant le boycott des examens

0
0

Alors que le climat général dans le pays est assez tendu, pour diverses raisons politiques, sociales et économiques, les enseignants des collèges et lycées, poussés par leur syndicat, ont de nouveau sauté sur l’occasion pour y ajouter un peu de ‘sel et poivre’ pour envenimer davantage la crise.

C’est d’ailleurs dans ce contexte que la Fédération Générale de l’enseignement secondaire a appelé ses bureaux, dans les différentes régions du pays, à transformer les rassemblements régionaux du vendredi 7 Décembre 2018 en des ‘Sit-in’ ouverts, tout en maintenant leur boycott des examens du 1er TR 2018.

Cette escalade, due à un entêtement ‘partagé’ des deux parties, syndicat et ministère de tutelle, ne semble pas se soucier de l’avenir de nos élèves qui sont, malheureusement, les boucs-émissaires de ce bras de fer.

Même en déclarant être prête à s’assoir à la table des négociations sans conditions, afin de régler tous les points en suspens, la Fédération générale de l’Enseignement secondaire a laissé entendre qu’elle ne tolère aucun prélèvement sur les salaires des enseignants.

Elle rappelle tout de même que ce boycott intervient en signe de protestation contre l’indifférence du gouvernement face aux revendications des professeurs, soulignant que cette situation perdure depuis 13 mois déjà.

Par ailleurs, Lassaad Yacoubi, Secrétaire général de la fédération de l’Enseignement secondaire, a affirmé que les sit-in qui auront lieu à partir d’aujourd’hui, n’affecteront aucunement les cours, assurant que boycotter les examens ne veut pas dire qu’il y a une suspension du travail !

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Enseignement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Les Diplômés en médecine des Facultés de Russie et d’Ukraine année 2018 exigent l’équivalence de leurs diplômes et un stage de résidanat

Nous, diplômés des Facultés de médecine en Russie et en Ukraine, avons demandé des certifi…