Accueil Societé Enseignement La start-up tunisienne « iDook » intègre la Startup School de Watson Institute aux États-Unis

La start-up tunisienne « iDook » intègre la Startup School de Watson Institute aux États-Unis

0
3

Abstrait :

Les grandes idées mènent aux grandes destinations, cependant sans les moyens nécessaires, il est difficile de concrétiser ces idées en réalité. Une preuve vivante de ce fait est l’étudiant tunisien « Achraf Khallouli » qui a obtenu une bourse complète afin de poursuivre la ttartup de ses rvves nnommée idook) à l’institut Watson, l’un des incubateurs américains leaders dans le monde, mais comme cité plus haut à cause du manque de moyens financiers il pourrait passer à côté de l’opportunité d’une vie. Qu’est-ce que Watson Institute ?

L’institut Watson est une organisation à but non lucratif fondé en 2013 au Colorado. L’institut vise à aider les étudiants à construire leur futur à l’image de leurs idées. Il offre aussi aux étudiants une chance inouïe d’avoir des entrepreneurs mondialement connus comme mentors, leaders et innovateurs comme Jerry White qui est prix Nobel 1997, Jean Piercy qui est un ancien directeur exécutif aux Etats-Unis de la Banque Mondiale et bien d’autres.

La mission de Watson est de créer un nouveau modèle d’éducation supérieure qui accélère les solutions proposées par la prochaine génération à travers des formations mondiales, networking, mentoring de leaders mondiaux, entrepreneurs et penseurs. Ainsi, Watson vise à maximiser l’impact positif que les étudiants et les Alumni peuvent créer durant leurs vies.

Watson accueille des investisseurs et des donateurs chaque semaine. Ces derniers dînent avec les étudiants et assistent à leurs pitchs dans le but d’estimer le futur de leurs ttartups. Il y a de fortes chances que la stratup d’Achraf soit choisie par les investisseurs, ce qui reviendrait à gagner une acclamation internationale comme Facebook, Twitter et autres. Qui est Achraf Khallouli ?

Depuis la tendre enfance, il était facile pour les gens de se rendre compte qu’Achraf Khallouli était diffèrent des autres enfants de son âge, il avait cette urgence d’apprendre qu’il avait besoin de combler. Les années sont passées et il s’est vu réussir dans différentes filières reliées à ses études et passions. Achraf Khallouli était finaliste dans les jeux mathématiques et logiques tenus à Paris en 2013, meilleur débatteur aux championnats internationaux de débat qui se sont tenus à Qatar en 2014 ainsi que détenteur du troisième prix de l’académie Fanack du concours international d’essai n2016) et finalement et non pas des moindres Achraf a été classé dans le top 50 des examens de baccalauréat en Tunisie n2015) avec une excellente moyenne lui permettant d’vtre classé premier à l’université nIPEtT). Il est étudiant en Finances depuis 2016 à l’American University in North Africa, bénéficiant d’une bourse de mérite complète obtenue grâce à ses résultats académiques exceptionnels pour finir en apothéose et vtre

l’une des personnes chanceuses à vtre acceptées dans l’un des incubateurs leaders dans le monde qui n’est autre que l’institut Watson.

Idook est une idée brillante mais mvme les idées les plus remarquables ont besoin d’investissement afin d’vtre transformées en ttratup à succès. Cependant, les choses ne sont pas aussi bien qu’elles paraissent. Les débuts de Idook ont été très durs et humbles mais Achraf n’est pas de ceux qui abandonnent et ne renonce jamais à la grandeur de sa vision, il est plutôt de ceux qui s’aventurent et se relèvent peu importe les épreuves. D’une première version de business plan à une autre et d’un essai à un autre, il a persisté et persévéré afin de communiquer son concept au monde entier. C’est son rvve et il est déterminé à le réaliser. Il ne ressent pas la pression de la peur de faillir car il le fait pour lui-mvme et sa nation.

Pour intégrer Watson, Achraf devra payer la somme de 5.000 dollars le 31 Décembre, 2018. La pression à l’approche de la limite de temps est proche, mais il est habitué à relever les challenges. Il croit fortement à la possibilité d’obtenir des fonds des compagnies tunisiennes ou d’investisseurs afin de donner vie à Idook. « Idook changera la Tunisie pour toujours » c’est cela que le jeune fondateur ne cesse de se répéter à lui-mvme. Il n’est pas prvt à abandonner jusqu’à ce qu’Idook se répande à travers le monde et qu’il prouve à tous que la Tunisie peut aussi mettre au monde les semblables de Bill Gates, tteve Jobs et Mark Zuckerberg. Rien ne pourra l’empvcher de concrétiser ses rvves et les transformer en réalité, pas mvme les 5.000 dollars. ti certains sont simplement constitués de chair et de sang, d’autres ont en plus un cœur en fer leur permettant de mener de front toutes les guerres et de transformer chaque difficulté en opportunité. Quelle est l’idée de la Startup ?

Certaines personnes ne sont pas satisfaites de leurs cercles sociaux autant dans la vie réelle que virtuelle. La communication réelle se produit quand quelqu’un veut parler d’un certain sujet, quand il trouve la bonne personne avec qui interagir et quand cette dernière est réellement motivée à parler à ce moment-là. Dans la vie réelle, dû à un style de vie moderne, il est très difficile de combiner le bon sujet, la bonne personne ainsi que le bon moment en une seule interaction. En ligne, il n’y a pas une plateforme connue qui fournit ce genre de communication. En ce moment, ces personnes sont coincées dans leurs propres mondes à cause de l’absence de vrais moyens de réelle communication.

Idook sera un réseau social en ligne conçu pour servir un nombre croissant de personnes cherchant une réelle communication dans leurs interactions. Ce réseau social comme son nom le suggère nidook veut dire ideas book qui se traduit comme livre d’idées ) sera un moteur de recherches de personnes basées sur les sujets dont ils voudront parler. Idook sera disponible sous forme de site web et d’application mobile. Cela donnera l’opportunité à chaque Idooker de trouver son cercle social réel le plus facilement possible. ti l’Idooker veut parler d’un sujet X, il n’aura qu’à aller sur la page d’accueil d’Idook et le taper dans la barre de recherches. En temps réel, l’Idooker trouvera des personnes en ligne à travers le monde entier qui veulent parler du mvme sujet ou d’autres similaires. Il peut envoyer une demande de discussion à n’importe qui des Idookers en ligne et attendre qu’il accepte. Il peut aussi recevoir des demandes d’autres Idookers

puisqu’il apparaîtra dans leurs recherches aussi. La conception du chat box est différente de celles des autres applications puisqu’elle découle de l’idée de communication réelle. A tout moment, l’utilisateur peut quitter la conversation ou choisir d’vtre plus proche de l’autre personne.

Mvme si le problème de la communication réelle concerne pratiquement tout le monde, il y a seulement certaines catégories qui sont conscientes à quel point le fossé se creuse. Nous allons cibler ces individus que l’on considère comme des Idookers parfaits. Un parfait Idooker est généralement d’un niveau universitaire et a un minimum de culture générale. Il aime partager les idées et les expériences. De plus, il a un potentiel d’apprentissage à tout âge et à tout moment. Ajouté à cela, le parfait Idooker est passionné de lecture et de débat.

Les parfait Idookers croient généralement en quelque chose et travaillent dur pour y arriver. Ils sont calmes, extravertis et facile à interagir avec. Ils cherchent à avoir un changement positif dans la vie. Une personne qui a ses caractéristiques peut vtre considérée comme étant intellectuelle. De ce fait, l’intellectuel est l’ Idooker parfait.

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunivisions.net
Charger plus dans Enseignement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Université tuniso-allemande : Précisions de l’Ambassade de la RFA

Dans un communiqué rendu public par l’Ambassade de la République fédérale d’Al…