Accueil Societé L’OIM salue l’adoption du Pacte mondial pour les migrations

L’OIM salue l’adoption du Pacte mondial pour les migrations

0
0

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a salué aujourd’hui l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qu’il a qualifié de réalisation historique de la communauté internationale.

« La migration est la grande problématique de notre époque« , a déclaré António Vitorino, Directeur général de l’OIM, et « l’adoption du Pacte par une majorité écrasante d’États membres des Nations Unies devrait conduire à un discours plus équilibré, à de meilleures politiques et à une coopération plus étendue en matière de migration. »

«Les composantes clés du pacte sont que les États ont besoin d’une migration bien gérée et qu’aucun État ne peut y parvenir seul. La coopération en matière de migration à tous les niveaux est essentielle pour faire face à la migration », a-t-il ajouté.

La voie vers le pacte mondial a débuté il y a deux ans, lorsque l’Assemblée générale des Nations Unies a abordé la question des mouvements massifs de réfugiés et de migrants. Cela a abouti à l’adoption de la Déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants, qui a lancé un processus intensif de consultations inclusives et de négociations conduites par les gouvernements et aboutissant à l’adoption aujourd’hui du Pacte mondial.

Il y a près de 260 millions de migrants internationaux dans le monde et le Pacte énonce une série de principes, d’engagements et de compréhensions entre les États Membres. Ceux-ci incluent des considérations de droits de l’homme, humanitaires, économiques, sociales, de développement, de changement climatique, de gestion des frontières et de sécurité affectant les migrants, leurs pays d’origine et de transit, ainsi que les communautés qui les accueillent.

Ce cadre volontaire renforce la souveraineté des États-nations sur les migrations, tout en soulignant les droits fondamentaux des migrants ainsi que l’importance de la coopération en matière de migrations à tous les niveaux, qu’il soit local, national, régional ou mondial, avec toutes les parties prenantes.

«L’adoption d’aujourd’hui est une première étape, d’une importance vitale, qui vise à réduire la charge politique des migrations, à les gérer de manière plus efficace et à mieux protéger les migrants vulnérables de l’exploitation», a ajouté Vitorino.

 

 

Parcourir le document complet du Pacte en français

Parcourir le document complet du Pacte en arabe

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Projection du documentaire « Tribunal simulé sur le crime de violence politique » relatif au phénomène de la violence politique visant les femmes

Dans le cadre de l’intensification des campagnes de sensibilisation et d’infor…