Accueil Societé L’OIM lance un cadre politique pour l’aide au retour volontaire et à la réintégration

L’OIM lance un cadre politique pour l’aide au retour volontaire et à la réintégration

0
0

l’Organisation internationale pour les migrations, publie un Cadre pour l’aide au retour volontaire et à la réintégration (AVRR) afin d’orienter le travail des responsables politiques et des spécialistes dans ce domaine important.

Les programmes AVRR aident les migrants qui sont dans l’incapacité de rester dans leur pays d’accueil à retourner dans leur pays d’origine. L’OIM a commencé à mettre en œuvre des programmes AVRR en 1979 et a depuis fourni une aide au retour et à la réintégration à plus de 1,6 million de personnes.

Au fil des années, les concepts et pratiques AVRR ont subi d’importants changements. Les programmes AVRR se sont progressivement étendus au-delà de l’Europe (où ils sont en place depuis longtemps) pour faire partie intégrante des politiques nationales des pays d’Afrique, d’Asie et du Pacifique, et des Balkans occidentaux. Le nombre d’acteurs participant à l’organisation des retours volontaires a augmenté, tout comme l’intérêt des acteurs du développement dans l’aide à la réintégration durable. Les itinéraires migratoires dangereux continuent de placer les migrants en situation de vulnérabilité, des normes de protection renforcées sont donc indispensables dans le contexte du retour et de la réintégration.

Reconnaissant cette évolution et s’appuyant sur l’expérience de longue date de l’OIM, le cadre a été conçu : pour réaffirmer les principes de l’aide au retour volontaire et à la réintégration dans un monde de plus en plus interconnecté et interdépendant ; pour guider les responsables politiques et les spécialistes dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et programmes AVRR ; et pour proposer une feuille de route visant à aborder le retour volontaire et la réintégration de manière globale, en se centrant sur les efforts complémentaires déployés par les acteurs de la gestion des migrations et du développement aux niveaux international, national et local.

« Le cadre est une contribution importante à la mise en œuvre du Pacte mondial sur la migration, approuvé cette semaine à Marrakech. Il expose une vision, un ensemble de principes et d’objectifs visant à faciliter le retour en toute sécurité et dans la dignité ainsi que la réintégration dans le respect total des droits de l’homme et quel que soit le statut du migrant », a déclaré Anh Nguyen, responsable de la Division Protection et aide aux migrants de l’OIM. « Le cadre a pour but d’orienter tout acteur participant à la conception et à la mise en œuvre de programmes AVRR. »

Le Cadre pour l’aide au retour volontaire et à la réintégration est une étape importante pour l’Organisation et ses partenaires en matière d’AVRR.

Le cadre est disponible ici en intégralité (en anglais).

Genève –  le 14 Décembre 2018

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le rapatriement des tunisiens (hommes-femmes-et enfants) des foyers de conflits : Une question qui embarrasse tout le monde !

La Tunisie, l’Algérie, et le Maroc vont se trouver confrontés, prochainement, à la questio…