Accueil Politique gouvernement Youssef Chahed sur Ettassia : Ses propos et affirmations seront-ils vraiment convaincants ?

Youssef Chahed sur Ettassia : Ses propos et affirmations seront-ils vraiment convaincants ?

0
0

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a été l’invité de la Chaîne de télévision privé Ettassia (la 9), dans un débat exclusif avec le journaliste-animateur Boubaker Ben Akacha, dans la soirée du vendredi 21 Décembre 2018, pour lever le voile sur les situations de crise dans divers domaine ainsi que les nombreux mouvements sociaux et défis auxquels fait face le gouvernement qu’il dirige.

Nous avons relevé quelques uns des propos de Youssef Chahed qui a voulu les faire passer ‘On Air’ pour atteindre un public plus large, dont notamment :

-L’État fournira l’encadrement matériel et social du martyr Khalid Ghozlani récemment assassiné par les touristes dans le gouvernorat de Kasserine.

-Nous avons alloué 750 milliards du budget et alloué 250.000 cartes de soins gratuits aux familles nécessiteuses.

-La loi de finances 2019 ne comporte aucun impôt supplémentaire pour le citoyen.

-Si nous voulons faire avancer le pays, nous devons produire et non perturber les ressources de l’État.

Questionné sur ses intentions de se porter candidat à la Présidentielle 2019, le Chef du gouvernement a répondu tout simplement : « Cela ne me tente pas…la candidature à la présidence de la république n’est pas une priorité ».

Questionné également sur la situation du parti Nidaa Tounes, Chahed a fait comprendre que « Nidaa Tounes n’existe plus et la direction actuelle ne représente ni le projet initial du parti et ni ses bases,  et encore moins les parties qui se sont battues pour réaliser ce rêve… Un groupe de personne est en train de gérer la ‘patente’».

Le Chef du gouvernement a affirmé que Hafedh Caïd  Essebsi voudrait gérer le pays comme s’il était une ‘propriété privée’ ajoutant encore « c’est ce que je rejette et je m’y opposerai. »

Quant à ses relations avec le mouvement Ennahdha, Youssef Chahed a indiqué qu’il n’en fait pas partie, et qu’il fait partie de la famille démocratique nationale et progressiste, expliquant que « J’ai grandi dans une famille destourienne et mon oncle Hassib Ben Ammar, ex directeur du parti du destour, avait fondé la Ligue nationale des droits de l’homme ».

Il a poursuivi « J’ai une conviction nationale progressiste et je crois en la démocratie et aux élections, qui sont le seul moyen, et celui qui voudrait gouverner sans le mouvement Ennahdha, il n’a qu’a la battre par la voie du scrutin ».

Ci-après l’enregistrement intégral du débat du Chef du gouvernement sur la 9 :

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Mohamed Yassine Jelassi prend la tête du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT)

Lors d’une réunion de répartition des tâches entre les nouveaux membres du bureau ex…