Accueil économie L’Instance nationale de protection des données personnelles considère le compteur électrique intelligent comme un ‘espion’ pour les citoyens

L’Instance nationale de protection des données personnelles considère le compteur électrique intelligent comme un ‘espion’ pour les citoyens

0
0

Dans une déclaration faite ce lundi 24 Décembre 2018 sur les ondes de radio Jawhara FM, le Président de l’Instance nationale de protection des données à caractère personnel (INPDP), Chawki Gueddas, a déclaré que le nouveau compteur intelligent de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) est considéré comme un nouvel espion pour les citoyens dans leur domicile.

Il a expliqué que la STEG devrait respecter les règles de protection des données personnelles, du fait que ce compteur intelligent permette de relever en un temps record l’index de la consommation à distance, et également lors des coupures de courant et du rétablissement de l’électricité à distance, en plus du contrôle instantanée de la consommation.

Il convient de noter que le gouvernorat de Sfax a été sélectionné pour focaliser la mise en place de 370.000 compteurs intelligents à Sfax à l’horizon 2020.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Adieu au campus tuniso-allemand d’envergure internationale… et voici pourquoi le Maroc attire l’investissement international et pas la Tunisie !

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,…