Accueil Societé santé L’Organisation mondiale du tourisme et la Commission européenne du tourisme publient un rapport sur le tourisme de santé

L’Organisation mondiale du tourisme et la Commission européenne du tourisme publient un rapport sur le tourisme de santé

0
0

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Commission européenne du tourisme (CET) publient un nouveau rapport concernant le tourisme de santé. Menée dans le cadre de leur programme conjoint de recherche, cette étude est la première tentative de conceptualisation cohérente du tourisme de santé et pour définir les motivations des voyageurs à la recherche de tels services

 

 

Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être et le tourisme médical ont connu une croissance exponentielle ces dernières années et tiennent une place de plus en plus importante dans de nombreuses destinations. Le segment du tourisme de santé, en plein essor à l’échelle mondiale, est un segment complexe et en mutation rapide que les destinations doivent mieux connaître pour en exploiter le potentiel et affronter les défis qui lui sont associés.

Exploring Health Tourism’ (Explorer le tourisme de santé) propose une taxonomie complète, utilisant une terminologie uniforme, pour définir et décrire le système des voyages pour motifs de santé, lequel a de nombreuses ramifications. Il offre des instruments pratiques à l’usage des Organisations Nationales du Tourisme et des Organismes de Gestion des Destinations pour développer le tourisme de santé.

Comme défini dans le rapport, le tourisme de santé recouvre les types de tourisme ayant pour motivation première de contribuer à la santé physique, mentale et/ou spirituelle par des activités médicales et de bien-être.

Le rapport met en lumière les facteurs qui façonnent le tourisme de santé, comme les évolutions technologiques, la santé de la personne, la protection des données et l’urbanisation. Il explore également le marché, la demande et l’offre de tourisme de santé, en fournissant des exemples de gestion marketing. Enfin, l’étude énonce un ensemble de recommandations, allant de l’amélioration de la collecte des données et de l’exactitude de la mesure à un tourisme de santé plus accessible et plus durable, en ayant davantage recours aux partenariats.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Mise en garde du Ministère de la Santé contre l’utilisation anarchique de conteneurs et fûts transportant «eau, huile d’olives, autres produits alimentaires»

Dans le souci de se prémunir contre les dangers sanitaires liés à l’utilisation de c…