Accueil Politique Le conflit Palestino-israélien connaît un nouveau revirement : L’OLP appelle à suspendre la reconnaissance d’Israël

Le conflit Palestino-israélien connaît un nouveau revirement : L’OLP appelle à suspendre la reconnaissance d’Israël

0
0

Lors d’une réunion tenue par le conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine, le lundi 15 Janvier 2018, à Ramallah, les dirigeants de l’OLP ont décidé de réagir rudement contre ce que le président palestinien Mahmoud Abbas avait qualifié de « gifle du siècle », à savoir la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme la capitale d’Israël.

 

 

Parmi les mesures prises, le conseil a chargé le Comité exécutif de l’OLP de  »suspendre la reconnaissance d’Israël jusqu’à ce que ce dernier reconnaisse l’État de Palestine dans ses frontières de 1967, annule l’annexion de Jérusalem-Est et cesse ses activités de colonisation », comme l’a indiqué le communiqué rendu public à l’issue de cette réunion.

Cette décision a été adoptée par 74 voix pour, 2 voix contre et 12 abstentions.

Rappelons que le ‘Comité exécutif de l’OLP’ est dirigé par le président Palestinien, Mahmoud Abbas, et il est considéré comme étant l’unique instance habilitée à prendre les décisions engageant les Palestiniens dans le cadre du processus de paix avec Israël.

Abbas a axé son intervention sur le fait qu’il n’y a plus d’Oslo, et ce par la faute d’Israël (Oslo : c’est le processus engagé en 1993 et censé conduire à une paix négociée entre Palestiniens et Israéliens).

A noter que les représentants de Hamas avaient quitté la réunion…

Nous y reviendrons dès que possible avec plus de détails.

Source

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Tunisie – Jordanie : BCE reçoit le ministre jordanien des Affaires étrangères et des émigrés Aymen al-Safdi

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, ce vendred…