Accueil News Médias culture Si vous êtes à la recherche du bonheur : vous le trouverez à El Teatro !

Si vous êtes à la recherche du bonheur : vous le trouverez à El Teatro !

0
0

Un casting a été lancé par Aziz Jebali, dans sa pièce théâtrale « Evasion » ou « El Harba », le 11/01/2019,  à El Teatro, à Tunis.

Il s’agit d’une comédie pleine de bonheur et de joie, tellement inattendue par le jeune humoriste qui monte sur scène et ne manque pas de critiques burlesques traduisant très justement la réalité sociale « Tunisfication » comme il l’appelle.

Aziz jebali s’intègre dans la peau de huit personnages qui reflètent par excellence la mentalité tunisienne dans divers cadres, impliquant la famille, le social, l’économie,etc…, et ce, pour répondre à la question de toute la pièce, liée au bonheur.

Le comédien a choisi de commencer son spectacle dans un cadre un peu à la ‘Frankenstein’, avec une ambiance purement atypique et surtout drolatique pour exprimer son sentiment d’exaspération du système classique courant, et décide donc de développer un monde à son gout « la terre 2.0 » où il y sera responsable et y emmènera les humains après leur avoir ‘lavé’ le cerveau.

Loin de la question dominante liée au bonheur, Aziz Jebali rêve d’une terre où il n’existe pas de « Tunisfication ». Un combat où le comédien use également de son talent de danseur et chanteur afin de migrer d’un personnage à un autre, soit 8 personnages en tout, aux caractères aussi loufoques qu’originaux.

Aziz s’exprime, critique et parfois s’énerve et lâche sa fièvre sur scène, pas de temps à perdre, si le comédien est derrière pour se changer, pour glisser dans la peau du personnage suivant, c’est sur un écran qu’on voit le pré-enregistrement de sa fièvre.

A son retour, tout change : l’histoire raconté, la tenue, la voix, l’accent, les cheveux…On pourrait presque oublier qu’il s’agit de la même personne, et c’est à la fin du spectacle que tout finit par s’assembler.

Passionné par le cinéma depuis son jeune âge, Aziz a réussi à nous remuer avec cette première pièce écrite et jouée entièrement par lui.

Un texte jugé fluide par les auditeurs et un spectacle à la fois émouvant, qui ne manque pas de faire rire.

« Aziz a réussi à critiquer sans trop parler.. »

C’est Abdelhamid Bouchnak qui a accompagné le jeune Jebali dans la mise en scène de cette pièce produite à El Teatro.

« L’idée appartient principalement a Aziz, on n’a fait que l’encadrer, on ne voulait surtout pas qu’il tombe dans le cliché »

Abdelhamid rajoute : « c’est vraiment de l’autocritique tout en gardant la même thématique, ce n’est pas facile de mener un mono-drame surtout qu’il n’y a vraiment pas de message, il y a juste une seule question dominante ‘Où se trouve le bonheur que tout le monde recherche ? ‘ »

En ce qui concerne le choix du nom du spectacle « Evasion », Aziz confirme que ça reflète sa perte en préparant le texte de la pièce : « Je me suis évadé ». Il a ajouté :

« Je voulais aborder le sujet du bonheur et sensibiliser le public à ma manière et c’est a eu d’interpréter à la leur »

Charger plus d'articles
Charger plus par Souleyma Khadhraoui
Charger plus dans culture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Festival méditerranéen de la Goulette : La mono-drame « Seulement messieurs » Tawfik Ayeb et Najwa Miled