Accueil économie La Banque de Tunisie (la plus ancienne banque tunisienne) nomme un nouveau Président du Conseil d’Administration

La Banque de Tunisie (la plus ancienne banque tunisienne) nomme un nouveau Président du Conseil d’Administration

0
0

La Banque de Tunisie (BT) a annoncé la nomination d’Éric Charpentier, Président du Conseil d’Administration de la banque, remplaçant à ce poste son prédécesseur Michel Lucas, décédé le 3 Décembre dernier.

L’approbation de sa nomination par le conseil d’administration a eu lieu le 21 Janvier 2019, lequel a accepté sa candidature en tant que membre avec qualité de ‘Président’.

 

Éric Charpentier, est le Directeur général du Crédit Mutuel Nord Europe, une des composantes du groupe Crédit Mutuel – Crédit Industriel et Commercial (CIC), partenaire historique et stratégique de la Banque de  Tunisie.

A noter que la Banque de Tunisie est la plus ancienne banque tunisienne, sa fondation date du 23 Septembre 1884, période du Protectorat français en Tunisie, et elle est également l’une des premières institutions financières cotées à la Bourse tunisienne, et ce, depuis Octobre 1990.

Néanmoins, malgré ses racines profondes, la performance de la BT reste modeste et son rythme de développement lent, en particulier ces dernières années, et ce par rapport à un certain nombre de banques ayant connu d’importants succès comme la BIAT ou encore Attijari Bank.

Dans ce contexte, la BT est classée 8ème sur les 12 banques tunisiennes en termes de PNB,  avec 328 millions de dinars, une position qui ne va pas de pair avec l’importance de la banque et de son historique, malgré une croissance de 22% concrétisée cette année.

Par ailleurs, le développement de ses succursales reste très faible, ces dernières années, du fait de l’ouverture seulement de quelques nouvelles agences, après les 103 agences ouvertes jusqu’à 2013, et les services de la banque ne se sont pas développés durant ces dernières années et n’ont pas suscité de nouvelles perceptions et idées pour attirer de nouveaux investisseurs et clients.

D’un autre côté, les services de la banque dans le domaine numérique ainsi que son image numérique accusent un retard par rapport à ses concurrentes, dans un monde où l’espace numérique s’impose de jour en jour, sachant que l’image de la Banque de Tunisie est demeurée ‘pâle’ et n’a pas connu d’efforts du point de vue communication, pouvant la booster et l’améliorer.

Source

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Adieu au campus tuniso-allemand d’envergure internationale… et voici pourquoi le Maroc attire l’investissement international et pas la Tunisie !

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,…