Accueil Divers Sport Le Centre universitaire des arts dramatiques et des activités culturelles organise le concours d’échecs supervisé par l’entraîneur international Slim Bouaziz

Le Centre universitaire des arts dramatiques et des activités culturelles organise le concours d’échecs supervisé par l’entraîneur international Slim Bouaziz

0
0

Dans le cadre de l’accord de partenariat entre l’Office des œuvres universitaires du Nord et la Fédération tunisienne des échecs, visant à diffuser le jeu d’échecs dans le milieu estudiantin et à renforcer la coopération entre les deux parties, le Centre universitaire des arts dramatiques et des activités culturelles organise un concours continu d’échecs sous la supervision du professeur Slim Bouaziz, le samedi 2 Février 2019, au siège du centre.

 

Le Champion, professeur, formateur et conférencier international d’échecs Slim Bouaziz

 

Pour rappel, le superviseur de la compétition, Slim Bouaziz, est entraîneur – formateur – et conférencier international pour les entraîneurs, et également 12 fois champion de Tunisie, et deux fois champion d’Afrique et champion arabe, comme il est à égalité avec les champions du monde Anatoli Karpov et Vassily Smyslov et vainqueur du champion du monde des jeunes Viswanathan Anand.

Ce concours regroupe des étudiants des foyers et cités universitaires, ainsi que les étudiants actifs dans les centres universitaires d’animation culturelle et sportive.

Cette compétition constituera un sérieux départ pour la mise en place de clubs d’échecs dans les diverses institutions des services universitaires en vue de l’organisation d’événements régionaux et nationaux susceptibles de devenir même internationales en collaboration avec la Fédération tunisienne des échecs.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Les supporters marocains du Wydad : Entre l’enchevêtré dans la plainte et le plongé dans le chagrin !

Dès le retentissement du dernier sifflet de l’arbitre égyptien Jihed Jaricha, le Sta…