Accueil économie Avec un chiffre d’affaires de 1700 millions de dinars, AGIL reste l’une des rares entreprises publiques ‘bénéficiaires’ après la révolution

Avec un chiffre d’affaires de 1700 millions de dinars, AGIL reste l’une des rares entreprises publiques ‘bénéficiaires’ après la révolution

0
0

Après la révolution du 14 Janvier 2011, de nombreuses entreprises publiques ont connu de gros problèmes suite à mauvaise gestion et à la négligence ayant transformé ces entreprises de ‘juteuses’ à ‘déficitaires’ et devenant un fardeau supplémentaire à la communauté nationale, mais malgré cette étape critique, d’autres entreprises ont pu maîtriser la situation pour préserver leurs équilibres financiers et ont continué à honorer leurs engagements et à contribuer au soutien de l’économie nationale, dont à titre d’exemple la société SNDP (Agil).

En effet, malgré les difficultés vécues par le secteur des carburants, et l’une de ces causes est évidemment la contrebande qui a dépassé les 20%, ainsi que les problèmes auxquels a fait face AGIL comme le non-paiement des dettes contractées par plusieurs institutions nationales, la SNDP a continué à jouer son rôle dans l’économie nationale et a sauvegardé ses équilibres financiers, sachant qu’en 2017, AGIL a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 1700 millions de dinars, un bénéfice net de 17 millions de dinars, tout en s’assurant 40% du marché des carburants et 41% du marché du gaz.

AGIL n’a pas seulement sécurisé ses équilibres financiers, mais elle a élargi également ses services en ouvrant plusieurs points de vents. Elle a, entre-autres, engagé une série d’investissements dont la construction d’un dépôt pour emmagasiner 12 000 tonnes de gaz liquide, pour une enveloppe de 190 millions de dinars, en plus d’une participation au capital d’une unité de fabrication d’huiles relevant de Oil Libya, ou encore la création d’une succursale pour la gestion directe, à savoir AGIL de Gestion et Services.

 

Plus de détails

 

http://bit.ly/2Ba6ovf

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

OiLibya devient OLA Energy en Tunisie et en Afrique

Lors d’une cérémonie tout à fait digne de sa renommée dans le domaine de la distribution d…