Accueil Politique partis politiques Affaire de la Banque Centrale de Tunisie : Ennahdha s’explique !

Affaire de la Banque Centrale de Tunisie : Ennahdha s’explique !

0
0

Nous publions ci-après le communiqué rendu public à ce sujet par le mouvement Ennahdha 

Les médias et les réseaux sociaux ont relayé l’information selon laquelle la Cour des comptes aurait demandé à la Banque centrale de Tunisie de lui remettre des données relatives aux comptes ouverts au nom du mouvement Ennahdha et certains de ses militants, et du courrier émanant de la BCT dans ce sens aurait été publié afin de tromper l’opinion publique et dénigrer le parti, et comme d’habitude, l’information a été accueillie par les ennemis du choix démocratique avec une une nouvelle tentative de porter atteinte à Ennahdha et à l’action partisane en général, travail du parti en général, et dans le but d’éclairer l’opinion publique nationale, il importe à Ennahdha d’apporter les clarifications suivantes :

1-Le mouvement souligne son souci de la transparence et du respect de toutes les procédures juridiques régissant l’activité des partis, en saluant la supervision assurée par les institutions de l’État, au premier rang desquelles se trouve la Cour des comptes.

2-Son engagement total, depuis la révolution, à présenter ses comptes conformément aux procédures dictées par le décret des partis et du code électoral, et les rapports des départements concernés en sont la preuve, dont le plus récent concerne les élections municipales, où 350 rapports ont été soumis, et malheureusement, il n’y a pas beaucoup qui partagent avec Ennahdha cette préoccupation et cette transparence.

3-Le parti salue le communiqué publié aussitôt par la Cour des comptes et à travers duquel elle a précisé que « La correspondance entre dans le cadre de ses travaux liés à la supervision du financement de la campagne électorale municipale pour l’année 2018, et que tous les partis ayant remporté des sièges aux conseils municipaux sont soumis à cette procédure », tout en soulignant d’éviter d’impliquer la Cour des comptes dans tous les conflits politiques.

4-Ennahdha condamne fermement la fuite de ces correspondances émanant de la Banque centrale et qui sont en relation avec le mouvement Ennahdha sans aucun autre parti et invite les parties concernées à ouvrir une enquête, en raison des conséquences négatives et graves d’un tel dénigrement qui empoisonne la vie politique et ouvre grandement la porte aux interprétations.

5-Le parti insiste sur l’importance de la neutralité des institutions de l’Etat, dans les conflits politiques et partisans.

Bureau de l’information et de la communication d’Ennahdha

 

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Tahya Tounès : Slim Azzabi tient une conférence de presse concernant le lancement du parti de Youssef Chahed

Une conférence de presse a été tenue dans la matinée du jeudi 21 Février 2019, par le nouv…