Accueil Societé Association & organisation Aswat Nissa revient sur « La loi fondamentale sur le budget qui constitue un pas en avant vers l’instauration d’une égalité de fait entre Femmes et Hommes

Aswat Nissa revient sur « La loi fondamentale sur le budget qui constitue un pas en avant vers l’instauration d’une égalité de fait entre Femmes et Hommes

0
0

La loi fondamentale du budget est un pas en avant vers l’instauration d’une égalité de fait entre les femmes et les hommes et toutes les catégories de la société sans discrimination, en Tunisie.

Après l’adoption de la loi fondamentale du budget avec 122 voix, dans ce contexte, Aswat Nissa indique que le projet de loi budgétaire a été soumis à l’Assemblée des représentants du peuple depuis quatre ans et n’a bénéficié de l’attention nécessaire que durant la dernière période législative, malgré le rôle important de cette loi dans la détermination du processus des prochains budgets annuels qui, à leur tour, définiront les objectifs économiques, sociaux et de développement, pour fournir les besoins à toutes les catégories de la société.

Malgré les débats de la commission des finances et du développement sur l’inclusion de l’approche du genre social dans l’Article 18 et le refus de certains députés d’adopter le terme « genre social« , nous avons collaboré avec l’association ‘Al Bawsala‘ et l’Association tunisienne des femmes démocrates pour résoudre ce conflit en proposant une alternative fidèle au sens de l’approche, dans le cadre de l’égalité et des chances entre les hommes et les femmes et toutes les catégories de la société sans discrimination. Cette proposition a bénéficié d’un consensus entre les composantes de la société civile et a été approuvée par tous les blocs parlementaires.

L’adoption de l’Article 18, qui indique que le président du programme œuvre à l’élaboration du budget sur la base d’objectifs et d’indicateurs garantissant l’égalité ainsi que l’égalité des chances pour les femmes et les hommes et de manière générale parmi toutes les catégories de la société sans discrimination et faisant l’objet d’une évaluation sur cette base, est importante pour assurer une répartition équitable des ressources, permettant de promouvoir toutes les catégories sociales par le biais de l’intégration de leurs priorités dans les programmes de développement et en veillant à leur efficacité dans les services et les commodités de base.

Aswat Nissa, souligne que la mise en œuvre effective de la loi fondamentale du budget reste l’otage de la création d’une cour constitutionnelle chargée de contrôler dans quelle mesure le budget annuel de l’État est conforme aux principes constitutionnels et ce que stipule la loi fondamentale comme égalité entre les femmes et les hommes et toutes les couches sociales.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’Institut Pasteur de Tunis lance un appel à consultation pour recueillir des besoins sociétaux auprès des associations tunisiennes

Vous êtes une association ou une organisation à but non lucratif ? Vos activités touchent …