Accueil Régions Evaluation citoyenne des services de santé publique dans le gouvernorat de Tataouine : Un diagnostic et des alternatives

Evaluation citoyenne des services de santé publique dans le gouvernorat de Tataouine : Un diagnostic et des alternatives

0
0

Après presque deux ans de travail, International Alert Tunisie et ses partenaires, l’Association Shamseya pour la gestion des systèmes de santé, l’Association tunisienne pour la défense de la santé publique et les droits de ses utilisateurs et le réseau régional d’associations de Tataouine, ont le plaisir de présenter les résultats de la première étude participative en Tunisie :

Evaluation citoyenne des services de santé publique dans le gouvernorat de Tataouine : un diagnostic et des alternatives

L’article 38 de la Constitution tunisienne garantit le droit à la santé à tous les citoyens et citoyennes. Pourtant, l’accès à ce droit est marqué aujourd’hui encore par de fortes inégalités, dues aux disparités régionales et à la marginalisation des zones frontalières.

Nous avons mené cette étude afin de fournir un diagnostic de la situation sanitaire dans le gouvernorat de Tataouine et ses différentes délégations, avec la conviction que l’implication des citoyens est un pilier fondamental de la défense et de la garantie de ce droit.

Notre étude avait pour objectifs :

  • D’évaluer le degré de la satisfaction des citoyens à l’égard des différents services de santé dans le gouvernorat ;
  • De promouvoir une culture de ‘responsabilité communautaire’ permettant de développer ces services et de fournir un soutien communautaire aux décideurs et aux exécutants des politiques de réforme ;
  • De présenter brièvement les principales forces et faiblesses des services de santé dans toutes les délégations et de clarifier les différences entre elles ;
  • De présenter des suggestions et des recommandations communautaires aux diverses parties dans le but d’améliorer la qualité et la disponibilité des services de santé.

Notre enquête s’est basée sur un questionnaire soumis à un échantillon de 1.100 habitants représentatif des délégations de Tataouine, sur des groupes de discussion, des visites sur le terrain et des entretiens avec les autorités locales, les médecins, les infirmières et leurs patients.

« Cette étude fait partie des travaux d’International Alert visant la production de connaissances citoyennes sur les politiques publiques et leur impact sur la population de l’intérieur et les quartiers populaires en Tunisie », a déclaré Olfa Lamloum, directrice du bureau d’International Alert en Tunisie.

« Le rôle pionner de cette étude repose sur sa méthodologie, qui associe des recherches sur le terrain, des normes de médecine communautaire et les connaissances des citoyens », a confirmé Mariam Abdel Baky, directrice du projet.

Pour Jaouhar Mzid, représentant de l’Association tunisienne pour la défense de la santé publique et les droits de ses utilisateurs, « alléger les souffrances des citoyens du gouvernorat de Tataouine en matière de santé publique est une priorité brûlante qui nécessite des procédures spéciales, notamment dans le domaine de la médecine de spécialité. »

Communiqué

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Régions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed inaugure le « Marché libre de Melloula » et prend connaissance de l’élargissement du passage frontalier tuniso-algérien

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, en visite au gouvernorat …