Accueil News Médias culture “De visu in situ”, exposition de Nadia Hmani

“De visu in situ”, exposition de Nadia Hmani

0
0

La peinture laisse entendre ses bruits, sentir ses odeurs, qu’elles soient rêches ou douces, elles donnent l’envie de les toucher. Sur ce point, l’exposition met en images l’action du relief, de la texture, de la lumière et du temps qui créent sur différents supports des formes variées, par le choix du cadrage voulu par le biais de la photographie.

Ainsi, jouant sur les motifs géométriques, variant les teintes et exploitant la transparence du médium tissu, j’ai essayé d’évoquer différentes interprétations dont « Au bord de la vue», « Règle du jeu», « Fiction en fuite », etc…

Interface de deux mondes parallèles qui nous intrigue (d’un côté le monde réel tangible et de l’autre le monde pictural plastique). Cette picturalité découle de ces dualités intérieur/extérieur, transparence/opacité et à créer un caractère hybride celui issu des expressions entre peinture et photographie.

Autant, impliquée dans un espace tridimensionnel au niveau d’une relation au lieu (dans le cadre de la pratique artistique « in situ » des installations) mais aussi attirée par d’autres hypothèses formelles (cadre/hors-cadre, intérieur/extérieur, plan/volume,..).

Ces jeux de mises en scènes d’éléments concrets dans le registre de l’espace réel, sont animés par une pensée plastique d’une part et d’une réflexion photographique d’autre part. La peinture composant le regard par la migration de ses éléments, la photographie épousant le regard puisqu’elle a remplacé la composition par le découpage qui fait forme par le cadrage et le recadrage. Ainsi, à l’instar de la pratique artistique des installations nomades liée à l’espace réel, j’ai pu mener des stratégies expérimentales nouant le dialogue avec l’espace réel en temps réel et mettre en question les vérités « De visu in situ ».

Le réel nous a légué des objets et des formes dont nous usons à différentes textures (fer, bois, verre ou tissus), la production (arranger, superposer, cadrer et photographier) nous a invités à explorer des moyens que nous tentons de retranscrire autrement.

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunivisions.net
Charger plus dans culture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La Tunisie à Toulouse du 19 au 24 Avril : une 4ème édition des Journées culturelles et économiques !

La quatrième édition des Journées culturelles et économique « La Tunisie à Toulouse« , ont…