Accueil Politique Le Sommet mondial des gouvernements de 2019 promet à Dubaï une nouvelle ère de tolérance dans le monde

Le Sommet mondial des gouvernements de 2019 promet à Dubaï une nouvelle ère de tolérance dans le monde

0
0
  • Tony Robbins, expert mondial en leadership, annonce un projet humanitaire en partenariat avec les Emirats Arabes Unis pour nourrir 1 milliard de personnes
  • Christine Lagarde: les femmes sont plus touchées que les hommes par les effets négatifs de l’intelligence artificielle au niveau de l’emploi
  • Le Premier ministre pakistanais appelle à l’application du principe de gouvernance par éligibilité à l’échelle mondiale
  • Sa Sainteté le pape François s’adresse au sommet
  • Son Altesse le Cheikh Abdullah bin Zayed: Les croyances religieuses ne peuvent justifier l’extrémisme
  • Enseigner le document de fraternité humaine signé par le pape de l’Église catholique et le cheikh Al Azhar dans les universités émiraties l’année prochaine

 

 

Dans le cadre de la première journée du 7e Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, certains décideurs et dirigeants mondiaux ont présenté une série d’initiatives visant à marquer le début d’une nouvelle ère de tolérance.

Le point culminant de la première journée du sommet de trois jours a été l’annonce par l’expert mondial en leadership, Tony Robbins, entrepreneur dans les domaines humanitaires et philanthrope, qu’il collaborait actuellement avec les autorités des Émirats arabes unis sur un projet humanitaire visant à nourrir un milliard de personnes.

 

Tony Robbins

 

Lors d’une rencontre avec le journaliste Richard Quest, Christine Lagarde, Directrice générale du FMI, a évoqué les craintes généralisées selon lesquelles l’intelligence artificielle pourrait remodeler les emplois à l’avenir, affirmant que même son poste pourrait être modifié dans un proche avenir.

Soulignant les difficultés rencontrées par le Pakistan pour surmonter le spectre de la corruption qui sévit dans le pays ces dernières années, le Premier ministre pakistanais Amran Khan a appelé à l’application du principe de gouvernance en fonction des critères d’éligibilité à l’échelle mondiale.

De son côté, sa Sainteté le Pape François, membre de l’Église catholique, a prononcé un discours télévisé au sommet, soulignant que les Émirats arabes unis avaient entamé un nouveau chapitre historique dans un monde contemporain et tolérant. Par ailleurs, Son Altesse l’Emir Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats arabes unis, a annoncé la rencontre entre Sa Sainteté le pape François et le Grand Imam de la Mosquée d’Al Azhar, Dr. Ahmed Al-Tayeb, aux Emirats Arabes Unis il y a quelques jours, et la signature du document de la fraternité humanitaire, que ce document sera enseigné dans les écoles publiques et les universités à partir de la prochaine année universitaire.

A noter que le Sommet mondial des gouvernements 2019 a conclu ses travaux dans la ville de Jumeirah, à Dubaï, et que cet évènement a réuni plus de 4.000 participants venus de 140 pays, y compris des chefs d’État et de gouvernement, et des représentants de haut niveau de plus de 30 organisations internationales.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

BCE s’entretient avec Madeleine Albright

Le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au Palais de Carthage, le jeudi 2…