Accueil News Médias Des stars arabes dans « مش ممنوع » saison 2 : À partir de Mars 2019 sur Al Wataniya 1

Des stars arabes dans « مش ممنوع » saison 2 : À partir de Mars 2019 sur Al Wataniya 1

0
0

L’émission « مش ممنوع » invitera prochainement des stars tunisiennes, arabes et internationales qui rayonnent dans le ciel de l’art, de la poésie, du théâtre, du cinéma, de la littérature et du sport.

 

 

Il n’est donc pas interdit aux téléspectateurs de découvrir la personnalité cachées de chacune des célébrités et des gens de renommée, et ce, grâce à des débats intéressants et riches menés par l’homme de médias, Imed Dabbour, sur la chaîne Al Wataniya 1.

La deuxième saison de cette émission se caractérise par le non-respect des conditions d’enregistrement dans le studio, en quittant les plateaux classiques pour sortir à l’Open space, et ouvrir largement la porte au dialogue en fuyant le plateau clos du « On Air ».

L’émission « مش ممنوع » proposera aux spectateurs une réadaptation plus large à travers les scènes de la vie privée et professionnelle de la personnalité, et chatouiller par conséquent les coins et recoins cachés que ne peuvent atteindre ni caméra et ni l’encre des journaux et des magazines, en adoptant une méthode nouvelle et différente, avec beaucoup d’excellence et d’unicité.

 

 

Attendez donc les interviews avec de nombreuses célébrités telles que l’acteur Samir Ghanem, l’artiste Mohamed Sobhi, Libliba, Hind Sabri, Khaled Zaki, Issam Chaouali, Adam Fathi, Oussama Rahabani et d’autres stars.

Rappelons que l’émission est préparée et présentée par Imed  Dabbour, produite par Lighthouse, et diffusée exclusivement à Tunis sur Al Wataniya 1 et sur des chaînes libanaises et égyptiennes.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Après le chaos qui a suivi les frappes aériennes de l’OTAN et le meurtre de Kadhafi, OBAMA a reconnu qu’il s’agissait de la « pire erreur de sa vie »

Nous reproduisons ci-après (traduit de l’anglais) un article écrit par le journaliste Anve…