Accueil Politique L’UGTT et l’UTICA rejettent la décision prise par la Banque Centrale de Tunisie pour augmenter son Taux d’intérêt directeur

L’UGTT et l’UTICA rejettent la décision prise par la Banque Centrale de Tunisie pour augmenter son Taux d’intérêt directeur

0
0

La décision prise par la Banque Centrale de Tunisie d’augmenter son Taux d’intérêt directeur de 100 points, a été sévèrement contre-attaquée par les deux organisations nationales, à savoir l’UGTT et l’UTICA.

L’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a déclaré que cette décision « aura un impact très négatif sur le rythme des investissements et augmentera le coût du financement des entreprises, car elle entraînera une augmentation d’environ 15% du coût des prêts, qui s’ajoutera au coût des augmentations consécutives précédentes « .

L’organisation patronale a souligné que cette décision « affaiblira la capacité des entreprises à s’acquitter de leurs engagements vis-à-vis des institutions bancaires et financières et augmentera les difficultés de gestion normale de l’institution, considérant qu’aucune entreprise ne pourrait supporter de telles charges ».

L’UTICA a expliqué que « Ce n’est pas une décision pour résoudre les problèmes rencontrés par l’économie nationale. C’est une poursuite de la politique de la fuite vers l’avant, au lieu de chercher des solutions sérieuses à ces problèmes, en particulier les efforts pour arrêter le glissement du dinar et contrôler le taux d’inflation, dont souffre l’entreprise économique en plus de la nécessité de lutter contre le développement du commerce parallèle et de la contrebande.  »

L’organisation patronale a également réitéré son rejet des « décisions unilatérales qui ne tiennent pas compte de la situation de l’entreprise, rappelant les dangers en découleraient au niveau des conditions économiques et sociales à un moment où le pays a besoin de stabilité législative et sociale et au renforcement des capacités de compétitivité de l’entreprise économique et prendre les mesures susceptibles de développer l’investissement et encourager la création de projets et d’emplois.

Par ailleurs, le Secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, a exprimé ce mercredi 20 Février le refus de l’organisation syndicale de la décision prise par la BCE d’augmenter son Taux d’intérêt directeur, comme l’a confirmé le chargé de l’information de l’UGTT, Ghassen Ksibi.

Taboubi aurait insisté sur le fait de ne pas toucher les prêts au logement, à la construction et ceux accordés aux fonctionnaires et salariés, indiquant dans ce contexte que la politique consistant à s’emparer des gains et des augmentations de salaires de cette manière est inacceptable et ne sera pas mise en œuvre.

Il a indiqué également qu’il a contacté le gouverneur de la Banque centrale et le président de l’Association professionnelle des banques professionnelle au sujet de cette décision. On s’attend, a-t-il dit, que le Président de la République et le Chef du gouvernement se penchent sur ce dossier et ses conséquences négatives pour les Tunisiens.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Président de la République se concerte avec le ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, dans la ma…