Accueil Societé Coffee Talk à Douar Hicher : Des jeunes tunisiens se sont rassemblés pour promouvoir une culture de paix contre la violence

Coffee Talk à Douar Hicher : Des jeunes tunisiens se sont rassemblés pour promouvoir une culture de paix contre la violence

0
0

Un événement intitulé «Conversation café: répandre une culture de la paix» organisé par Jeunesse Sans Fontières (JSF) et l’Organisation internationale de la jeunesse pour la paix (IPYG) a eu lieu au Centre de la jeunesse de Douar Hicher en Tunisie le 16 février. 21 jeunes ont participé à l’événement afin de discuter du rôle des jeunes dans la propagation d’une culture de la paix dans le contexte de crises économiques et sociales et ont rejoint la « Campagne pour une lettre de paix ». L’événement a commencé avec la présentation de l’IPYG et de la Déclaration de paix et de cessation de la guerre (DPCW), présentée comme une résolution du règlement de paix. Composé de 10 articles et de 38 clauses, il aborde les principes de résolution des conflits et de coopération internationale pour la consolidation de la paix, tels que le respect du droit international, le règlement pacifique des différends et la diffusion d’une culture de la paix. En particulier, l’IPYG a mené une «campagne pour des lettres de paix» afin de plaider en faveur de la promulgation du DPCW et a annoncé que les lettres avec la voix des jeunes sont remises aux chefs d’État.

Ahmed Allouch, vice-président de JSF, a déclaré à propos du motif de l’événement: «Nous avons organisé cela parce que nous avons découvert que la valeur de la DPCW en mettant l’accent sur le rôle non seulement du gouvernement ou des gouvernements, mais aussi parvenir à la paix est noble et s’applique fortement au sens humain.

Nous avons suggéré d’organiser une discussion autour du café sur la base de l’article 10 de la DPCW: Étendre une culture de la paix afin que le concept d’environnement de paix puisse être implanté dans la jeunesse. Je remettrai également les lettres de paix écrites par les participants lors de l’événement à Mme Rabiaa Nejlaoui, Conseillère auprès du Président de la République chargée des Affaires de la jeunesse.

IPYG, qui a organisé en décembre dernier un événement «Peacenger», qui veut dire messager de la paix, devrait poursuivre la coopération active en faveur de la paix dans la construction de la paix, en Tunisie.

Communiqué

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

NEBRAS : Communiqué de presse « Faciliter l’accès des victimes de la torture à la réhabilitation »

Les années s’écoulent et la question de la torture en Tunisie demeure l’un des probl…