Accueil Politique BCE participe dimanche au 1er Sommet arabo-européen à Charm el-Cheikh avant de s’envoler pour Genève où il participera à un débat au Conseil des droits de l’homme

BCE participe dimanche au 1er Sommet arabo-européen à Charm el-Cheikh avant de s’envoler pour Genève où il participera à un débat au Conseil des droits de l’homme

0
0

Sur invitation du président égyptien Abdelfattah al-Sissi, le président de la République, Béji Caïd Essebsi, participera à Charm el-Cheikh (en Egypte), les 24 et 25 Février courant, aux travaux du premier Sommet arabo-européen qui se déroulera en présence d’un certain nombre de dirigeants et hauts responsables arabes et européens.

En cette occasion, le Chef de l’État rencontrera plusieurs de ses homologues et président des délégations participant à ce sommet, et prononcera un discours, lors de la tenue de première Assemblée générale, qui retracera les visions de la Tunisie autour des moyens susceptibles de renforcer la coopération et le dialogue arabo-européen et leurs positions face aux plus importantes questions qui seront soulevées.

Le sommet discutera des perspectives de coopération stratégique entre les parties européenne et arabe et des défis communs, notamment la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et les migrations, ainsi que de questions liées aux droits de l’homme, à l’autonomisation des femmes, au développement durable, au changement climatique et à la coopération économique, en plus des questions politiques et les développements en cours dans la région, dont en particulier l’affaire palestinienne, et les crises en Syrie, en Libye et au Yémen.

À l’issue du sommet de Charm el-Cheikh, le président de la République ira à Genève, le lundi 25 Février, pour participer au débat de haut niveau de la quarantième session du Conseil des droits de l’homme.

BCE prononcera un discours, lors duquel il reviendra sur les mesures prises par la Tunisie dans les domaines de la démocratisation, du respect des droits de l’homme, de la promotion de l’égalité et de l’élimination de toutes les formes de discrimination.

Le Conseil des droits de l’homme, qui est composé de 47 nations membres, est chargé de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans tous les pays du monde. Notre pays est membre depuis trois ans de 2017 à 2019 après avoir été élu lors de l’Assemblée générale des Nations Unies par 189 voix sur 193.

Le Chef de l’État tiendra en cette occasion une série de réunions bilatérales, notamment avec le Secrétaire général des Nations Unies, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme et le Directeur général de l’Organisation internationale pour la protection de la propriété intellectuelle.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Retour sur les 14 points importants annoncés par le Président de la République lors du Conseil de sécurité nationale

Le président de la République, Kais Saïed, a présidé la réunion du Conseil de sécurité nat…