Accueil News Médias Convention-cadre des journalistes : Néji Bghouri accuse…et Mohamed Trabelsi s’explique !

Convention-cadre des journalistes : Néji Bghouri accuse…et Mohamed Trabelsi s’explique !

0
0

Lors d’une réunion tenue au siège du Syndicat national des journalistes tunisiens, le mardi 26 Février 2019, le président du SNJT, Néji Bghouri, a indiqué que la convention-cadre concernant les journalistes serait actuellement entravée par le ministre des Affaires sociales, Mohammed Trabelsi, et qu’il est surpris de la volte-face du gouvernement constaté quant au respect de ses engagements envers le SNJT.

Bghouri a également exprimé son profond mécontentement face à la non publication du contenu de cette convention au Journal officiel de la République tunisienne, ce qui confirme l’existence d’une politique gouvernementale systématique visant à appauvrir et à affamer les journalistes.

Déclaration intégrale du Président du SNJT Néji Bghouri sur la situation générale de la scène médiatique tunisienne

Conférence de presse commune tenue en présence des membres de la Fédération tunisienne des Directeurs de journaux

Revenant sur les déclarations du Président du Syndicat national des journalistes tunisiens, le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a démenti quant à lui avoir entravé l’application de la convention-cadre des journalistes et refusé de la publier au JORT.

Le ministre a tenu à préciser dans les colonnes du journal « Le Maghreb », que l’émission des décrets et leur publication sur le JORT ne sont pas du ressort de son ministère, soulignant que les accusations du Président du SNJT sont dépourvues de tout fondement et que le Gouvernement n’a rien contre les intérêts des journalistes.

Rappel du contenu de la Convention-cadre 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Zied Dabbar à Tanger : la liberté doit disposer de paramètres moraux et juridiques protégeant journalistes, public et lecteurs, prenant en compte l’intérêt public

Lors d’une conférence organisée par le Conseil national de la presse, le  samedi 30 …