Accueil économie El Badil Ettounsi : La crise économique nécessite une approche de développement alternative ciblant les nouveaux secteurs industriels

El Badil Ettounsi : La crise économique nécessite une approche de développement alternative ciblant les nouveaux secteurs industriels

0
0

Le parti El Badil Ettounsi, a organisé un forum économique, dans l’après-midi du mercredi 6 Mars 2019, au cours duquel l’ancien ministre de l’Équipement et conférencier à l’Université Harvard, Hédi Arbi, a présenté un exposé sur la situation économique en Tunisie en présence de membres du Bureau politique et de plusieurs experts des domaines économique et financier et de la société civile.

Il a souligné la détérioration de la situation économique, qu’il a qualifiée de catastrophique, appelant à la nécessité de développer une stratégie économique prospective basée sur les ressources humaines, d’instaurer une culture du travail, d’améliorer le système de productivité et de miser sur les nouveaux secteurs économiques et industriels à forte employabilité, répondant aux besoins futurs du marché du travail en Tunisie et s’ouvrant aux marchés internationaux.

Le représentant du Bureau politique du parti a précisé quant à lui que cette stratégie doit être fondée sur une approche participative entre l’État et les acteurs sociaux, en soulignant leur rôle dans le développement de l’économie et appelant à la reconstruction les capacités des secteurs productifs, dont en particulier l’agriculture, et les industries modernes.

Pour sa part, Mehdi Jomaa a souligné lors d’un point de presse tenu à l’occasion la difficulté économique circonstancielle pour le pays, la considérant parmi les plus importantes préoccupations des Tunisiens, en insistant sur l’importance de changer la veine économique actuellement adoptée, pour qu’elle soit en conformité avec les changements de l’époque, notant que son parti travaille depuis trois ans au développement d’une alternative de développement capable de sortir la Tunisie de la crise.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Pour la première fois en Tunisie, un parti politique Amazigh

Le mouvement culturel « آكال », qui signifie en langue amazigh « La Terre », vient d&rsquo…