Accueil Societé Association & organisation FTDES : La tragédie de la Rabta n’est qu’une autre facette de l’échec des politiques publiques : Le fonctionnaire qui ne fait pas son travail doit démissionner !

FTDES : La tragédie de la Rabta n’est qu’une autre facette de l’échec des politiques publiques : Le fonctionnaire qui ne fait pas son travail doit démissionner !

0
0

Le FTDES a reçu avec une très grande peine l’annonce du décès de 11 nouveau-nés parmi les résidents du Centre de gynécologie obstétrique et de la médecine infantile de la Rabta, les 7 et 8 Mars courant, et face à ce drame national, le FTDES présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et leur témoigne sa solidarité.

-Il dénonce fermement l’indifférence et la complaisance qui caractérisent le rendement des responsables de la gestion du Pôle de la santé publique à la lumière de la crise croissante à tous les niveaux, sachant que le communiqué publié par le ministère de la Santé sur cette tragédie ne fait que le confirmer,

-Appelle à la démission du ministre de la Santé et rappelle qu’à la lumière de la récurrence de ces tragédies dans nos différentes institutions publiques et se contenter d’une enquête dont le sort est inconnu et où les responsabilités ne sont pas déterminées, il importe que les responsables assument l’entière responsabilité sur la base suivante : »Le responsable qui ne fait pas son travail devrait démissionner »

-Souligne que cette tragédie est le résultat de l’extension de la crise de la santé publique en Tunisie dans toutes ses dimensions et de l’abandon par l’état de secteurs vitaux par des réductions budgétaires qui se poursuivent, ainsi que la suspension des recrutements pour des années dans les secteurs vitaux, et poussant les compétences à immigrer

-Considère que le droit à la santé garanti par le chapitre 38 de la Constitution et des traités internationaux est sérieusement menacé par la politique d’indifférence et de silence qui continue de caractériser le rendement des responsables de la santé à tous les niveaux.

-Tient le gouvernement pleinement responsable de cette tragédie et appelle à une enquête sérieuse et à poursuivre tous ceux qui s’avèrent responsables de cette tragédie.

-Met en garde contre les conséquences de la détérioration des services sociaux liés à l’Etat, comme l’Education, la Santé, les Transports publics et autres et appelle à une politique efficace de sauvetage des pôles publics.

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux

Le Président : Abderrahman El Hedhili

Source

Lire notre précédent article sur la mort des 11 nouveau-nés au Centre de gynécologie obstétrique et de maladie infantile à la Rabta

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Aswat Nissa lance les activités du point anti-discrimination «Chouf Rana Mawjoudin»

Aswat Nissa, dans le cadre de sa collaboration avec le projet « Chouf rana Mawjoudin« , fi…