Accueil Politique partis politiques El Badil Ettounsi rejette la censure préalable contre les contenus médiatiques et dénonce les attaques terroristes en Nouvelle-Zélande

El Badil Ettounsi rejette la censure préalable contre les contenus médiatiques et dénonce les attaques terroristes en Nouvelle-Zélande

0
0

Le parti El Badil Ettounsi a publié un communiqué, ce vendredi 15 Mars 2019, dans le cadre de son suivi des développements de la situation nationale et internationale, et s’est exprimé comme suit :

1-El Badil Ettounsi condamne toutes les formes d’agression répétées sur l’enfance et condamne fermement l’affaire de l’harcèlement et des agressions sexuels perpétrés par un instituteur contre 20 élèves d’une école à Sfax, appelant toutes les institutions de l’État à renforcer l’encadrement psychologique et sociale des victimes et de réviser les mécanismes de protection des enfants contre toutes les formes d’exploitation, de délinquance, d’agression intellectuelle, psychique et morale contre leur droit au savoir dans un environnement éducatif sûr et exempt de tous dangers.

2-Il considère l’interdiction de diffuser le reportage télévisé relatif à la tragédie du décès des nouveau-nés dans l’émission « les 4 vérités » sur la chaîne El Hiwar Ettounsi, et l’empêchement de rediffuser sur la chaîne Carthage + d’un reportage sur le même sujet, eqt une décision dangereuse, et sans précédent, et que la censure préalable et le retour à cette pratique sont rejetés, car ceci menace les acquis de la liberté d’information et d’expression, les deux plus importants acquis concrétisés par les Tunisiens après la révolution. El Badil Ettounsi exprime son attachement aux garanties de l’indépendance et de la liberté de l’information et soutient toutes les structures professionnelles, la société civile et toutes les forces progressistes dans le pays pour défendre cet acquis. Il  rejette par conséquent toutes les formes et les tentatives de restreindre les médias et le droit des Tunisiens à l’information, en vu d’un média libre et pluraliste digne d’un État démocratique.

3-El Badil Ettounsi, salue la Justice indépendante qui prononce des jugements au nom du peuple tunisien pour défendre les droits et les acquis, exerçant son autorité dans les limites de l’indépendance et de l’impartialité, et jouant son rôle pour assurer la poursuite du projet démocratique, et garantir les libertés publiques garanties par la Constitution de la Deuxième République.

4-Par ailleurs, le parti condamne le double attentat terroriste commis ce vendredi contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande, ayant fait environ 49 civils (selon un communiqué provisoire) et confirme une nouvelle fois qu’aujourd’hui le terrorisme est la plus grande menace pour la paix et la sécurité de tous les États et les sociétés, et lutter contre ce fléau nécessite une approche radicale globale et une stratégie commune, régionale et internationale, visant à réduire ses conséquences sur la sécurité, sur l’économique et sur la société.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Pour la première fois en Tunisie, un parti politique Amazigh

Le mouvement culturel « آكال », qui signifie en langue amazigh « La Terre », vient d&rsquo…