Accueil Politique Pour une Tunisie toujours indépendante, libre, unie et souveraine !

Pour une Tunisie toujours indépendante, libre, unie et souveraine !

0
0

La Tunisie célèbre aujourd’hui le 63ème anniversaire de son indépendance obtenue non sans sacrifices, et concrétisée avec les coulées de sang de ses milliers de martyrs.

Pour beaucoup de citoyens, la fête de l’indépendance du 20 Mars 1956 ne représente pas grand-chose, car la plupart de ces citoyens sont nés plusieurs décennies après, et ne retiennent en mémoire que ce qu’ils ont découvert dans les livres d’histoire ou le peu de documentaires que le pôle médiatique public diffuse de temps à autre.

Il suffit de réaliser un micro-trottoir en posant la question suivante aux passants, notamment ceux nés à partir de la fin des années 80 : « A quelle date la Tunisie a obtenu son indépendance ? » ? Ou encore « Que représente la date du 20 Mars 1956 ? », pour comprendre que beaucoup d’entre eux ne font pas la différence entre l’indépendance et la guerre de l’évacuation (à titre d’exemple).

Au fil des ans, et avec toutes ces dates auxquelles ils sont confrontés, les Tunisiens retiendront de moins en moins, en leur mémoire, les dates les plus essentielles dans l’histoire de leur pays.

Toutefois, ce qui importerait le plus, c’est que les Tunisiens réfléchissent plus à l’avenir de leur « bled » qui semble leur échapper entre les doigts, et que les jeunes d’aujourd’hui prennent conscience de toutes les situations « catastrophiques » dans lesquelles le peuple se débat depuis la révolution du 14 Janvier 2011.

Il n’échappe à personne que depuis plus de 8 ans, et d’année en année, nous vivons dans l’incompréhension de ce qui se passe, dans l’impuissance de mettre fin aux multiples désillusions, et dans l’impossibilité de refaire redémarrer la locomotive.

Beaucoup d’efforts, de sacrifices et surtout de volonté sont nécessaires pour garder les Tunisiens unis, pour préserver la souveraineté de notre pays, et pour que la Tunisie demeure toujours libre et indépendante.

Une petite pensée à tous les martyrs du pays !

 

Pour rappel des grandes dates de l’indépendance de notre cher pays :

Le 25 mars 1956, l’Assemblée constituante est élue : le Néo-Destour en remporte tous les sièges et Bourguiba est porté à sa tête le 8 avril de la même année. Le 11 avril 1956, il devient le Premier ministre de Lamine Bey. Le Code du statut personnel, à tendance progressiste, est proclamé le 13 août.

Finalement, le 25 juillet 1957, la monarchie est abolie ; la Tunisie devient une république, dont Bourguiba est élu président le 8 novembre 1959.

Le 8 février 1958, en pleine guerre d’Algérie, des avions de l’armée française franchissent la frontière algéro-tunisienne et bombardent le village tunisien de Sakiet Sidi Youssef. En 1961, dans un contexte d’achèvement prévisible de la guerre, la Tunisie revendique la rétrocession de la base de Bizerte.

La crise qui suit fait près d’un millier de morts, essentiellement tunisiens, et la France finit, le 15 octobre 1963, par rétrocéder la base à l’État tunisien.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Abdelfattah al-Sissi remportera-t-il son référendum lui permettant de diriger l’Egypte jusqu’en 2030 ?

L’Égypte face à une semaine décisive ! Le 16 du mois courant, le Parlement égyptien a appr…