Accueil Societé Association & organisation Présentation d’une étude sur le rôle des avocats dans l’application de la loi relative à la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes

Présentation d’une étude sur le rôle des avocats dans l’application de la loi relative à la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes

0
0

Dans le cadre de son projet « Femmes actives pour le changement« , la Ligue des Électrices Tunisiennes, en partenariat avec le Centre danois pour les recherches et les informations sur le genre social (KVINFO) et l’Association tunisienne des jeunes avocats, organise un séminaire sur « Le rôle des avocats dans l’application de la loi relative à la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes« , et ce, le mardi 26 Mars 2019, au siège de la ‘Maison de avocats’, en présence d’un certain nombre d’avocats et d’experts du domaine de la justice, d’associations et de représentants de la société civile.

Lors de ce séminaire, les discussions tourneront autour du rôle de l’avocat dans l’application de la loi contre la violence à l’égard des femmes, en particulier la violence politique, et son rôle dans la défense du droit des femmes de participer à la vie politique.

La loi fondamentale sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes, ratifiée par l’Assemblée du peuple, comporte dans l’Article 18, l’incrimination de la violence politique. La Tunisie est le seul pays arabe et africain à avoir adopté une législation sur les crimes de violence politique à l’égard des femmes.

La Ligue des Électrices Tunisiennes (LET), est l’une des associations qui a défendu l’adoption d’une loi incriminant la violence à l’égard des femmes, au travers de laquelle elle a pris l’initiative de faire de la violence politique un crime punissable.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le FTDES dénonce l’enterrement collectif des corps de migrants dans une fosse

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES), s’est penché depuis que…