Accueil Politique Justice Projet de jumelage entre le Tribunal administratif tunisien et le Conseil d’Etat italien

Projet de jumelage entre le Tribunal administratif tunisien et le Conseil d’Etat italien

0
0

Le Tribunal administratif de Tunisie, a le plaisir d’annoncer l’organisation des travaux du Forum de lancement du Projet de jumelage « Soutien à la Justice administrative en Tunisie – دعم القضاء الإداري في تونس« , entre le Tribunal administratif et le Conseil d’État italien, et ce, dans le cadre d’un projet financé par l’Union européenne.

Ce forum aura lieu le mercredi 3 Avril 2019, à partir de 8h30 du matin, à l’Hôtel Africa El Mouradi, à Tunis.

PROGRAMME

08h30 – 09h00 : Enregistrement et accueil

09h00 – 09h45 : Interventions d’ouverture

– Abdessalem Mehdi Grissiaa / 1er Président du Tribunal administratif

– Riadh Mouakhar / Secrétaire général du gouvernement

Filippo Patroni Griffi  / Président du Conseil magistral italien

– Mme Sofie Van Haverbeke / Directeur de la coopération à l’UE

– S.E. Lorenzo Fanara / Ambassadeur d’Italie en Tunisie

– Khalil Kamoun / Directeur général de l’unité de gestion et d’exécution des programmes de soutien de l’accord de partenariat

09h45 – 10h30 : Pause café

10h30 – 11h30 : Présentation des axes du jumelage par :

– Le Président du projet et responsable du volet B

– Le Responsable du volet A

– Le Président d’unité au Conseil d’Etat italien

– Le Responsable du volet C

– Le Responsable du volet D

11h30 – 12h00 : Les attentes du Tribunal administratif du projet de jumelage

– Lotfi Khaldi / Président du projet du côté Tribunal administratif

13h00 : Déjeuner.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Justice

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Clarification du 1er Président du Tribunal administratif concernant le dossier de l’affaire de confiscation des biens de Marwan El Mabrouk

Dans le souci de préserver la réputation du Tribunal administratif devant la campagne syst…