Accueil Societé sécurité Un atelier clandestin de fabrication et montage d’armes à feu traditionnelles démantelé à Ezzahra

Un atelier clandestin de fabrication et montage d’armes à feu traditionnelles démantelé à Ezzahra

0
0

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que suite à des informations parvenues au poste de police d’Ezzahra, relevant du gouvernorat de Ben Arous, selon lesquelles un individu âge de 68 ans demeurant dans la région aurait transformé une pièce au fond de son jardin en un atelier de fabrication et montage traditionnel d’armes à feu, qu’il a confié l’enquête à la brigade de la police judiciaire du district d’Hammam-Lif, après consultation du ministère public.

Une descente a été aussitôt été effectuée au domicile du suspect, notamment la pièce en question, lors de laquelle les enquêteurs ont découvert 2 fusils fabriqués traditionnellement, un pistolet, 62 cartouches calibre 07 mm, 27 cartouches calibre 09 mm, un chargeur, en plus d’un grand nombre d’outillage destiné à la fabrication et au montage d’articles métalliques, d’articles en bois, et des outils de soudure et tournage.

 

 

Le ministère public, consulté sur la saisie, autorisa le maintien en garde à vue du suspect, propriétaire de l’atelier, et de transférer son dossier aux affaires criminelles de la police judiciaire pour poursuivre les investigations.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans sécurité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Mechichi ordonne le renforcement du dispositif sécuritaire aux frontières de chaque gouvernorat

Le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a tenu un point de presse, dans la soirée du lun…