Accueil Societé santé La Tunisie renouvelle aux Nations Unies son engagement en faveur des questions de population et de développement

La Tunisie renouvelle aux Nations Unies son engagement en faveur des questions de population et de développement

0
0

Représentée par Dr Rafla Tej Dallagi, PDG de l’Office national de la famille et du développement humain, la Tunisie a participé à la 52ème session de la Commission de la population et du développement des Nations Unies, qui s’est déroulée à New York du 1er au 05 Avril 2019, sur l’examen de la mise en œuvre du programme d’action de la Conférence internationale de la population et du développement, ainsi que les résultats de sa révision périodique et les déclarations du Caire et d’Addis-Abeba sur la population et le développement pour 2013, et du programme de développement durable 2030 et tous les traités et programmes d’action internationaux en liaison.

La Tunisie a réaffirmé son attachement aux données susmentionnées et ses efforts pour soutenir les progrès réalisés dans la promotion des questions de population et de santé en matière de procréation, notamment l’accès aux services, le renforcement des ressources pour le développement et les options permettant de suivre l’évolution des indicateurs de comportement en matière de procréation et de fécondité, ainsi que leur impact sur la croissance démographique, avec la conviction que les droits de l’homme seraient pleinement respectés pour toutes les catégories de la société, et sans aucune discrimination, contribuant à l’élimination de la pauvreté et à la consécration du développement durable.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Santé publique : Annulation de la grève et reprise des activités des médecins, pharmaciens et dentistes dans toutes les institutions

Suite à l’accord qui vient d’être conclu entre le Ministère de la Santé publique et leur S…