Accueil Politique gouvernement Retour sur la Plate-forme du discours alternatif de lutte contre l’extrémisme lancée par le Chef du gouvernement

Retour sur la Plate-forme du discours alternatif de lutte contre l’extrémisme lancée par le Chef du gouvernement

0
0

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed a supervisé, lundi soir 8 Avril 2019, une réunion multilatérale sur le plan d’action de la Plate-forme de discours alternatif pour lutter contre l’extrémisme, en présence de partenaires issus des forces de la société civile, des structures médiatiques et des institutions étatiques contribuant à la mise en place de ce projet.

Chahed a passé en revue les efforts déployés au niveau national pour lutter contre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme, y compris la promulgation de la loi n°26 de 2015 sur la lutte contre le blanchiment d’argent, qui a prévu la mise en place de mécanismes permettant de limiter ces phénomènes négatifs, tels que la création du pôle judiciaire chargé de lutter contre le terrorisme près la cour d’appel de Tunis, et la mise en place également de la Commission nationale de lutte contre le terrorisme au sein de la Présidence du gouvernement, et l’organisation des activités de la Commission tunisienne des analyses financières de la Banque centrale de Tunisie ainsi que la création du Pôle sécuritaire pour la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Le Chef du gouvernement a considéré que le projet de plate-forme du discours alternatif est l’un des mécanismes importants de la prévention de l’extrémisme et du terrorisme, car il repose sur des moyens, des techniques et des technologies de communication pour promouvoir une culture de dialogue, de tolérance, de diversité et d’acceptation de l’autre.

Il a souligné l’engagement du gouvernement tunisien à soutenir tous les efforts visant à prévenir et à combattre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme et son ouverture à toutes les initiatives qui renforceront l’unité nationale et la coopération entre les institutions de l’État et les composantes de la société civile afin d’atteindre cet objectif.

Chahed a déclaré à la fin de son allocution que son gouvernement s’engage à soutenir la plate-forme du discours alternatif, à fournir le cadre approprié à ses travaux et à fournir les moyens nécessaires pour en assurer le bon fonctionnement et la durabilité, ajoutant que la plateforme a démarré dans une nouvelle phase sous la supervision du ministre auprès du Chef du gouvernement chargé des relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les droits de l’homme, qui est en fait une étape de consolidation des bases et du démarrage effectif d’un travail plus large et dans un cadre institutionnel clairement défini, dans la conviction de la tâche assignée à cette plate-forme de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

Le Chef du gouvernement a souligné que les valeurs sur lesquelles est bâtie la plate-forme de discours alternative sont les valeurs universelles des droits de l’homme: elles contribuent à répandre la culture de la différence et de la diversité caractéristiques de la nature et des êtres humains, à rejeter les préjugés et les idées totalitaires et à rejeter la division de la société en « nous » et « eux ».

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed préside un Conseil des ministres axé sur les prix, l’approvisionnement, la spéculation et la prochaine rentrée scolaire

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a présidé au palais du go…